Il était une fois... la recherche

11.08.17

LIHImprimer cet article

Expliquer de façon simple et ludique les découvertes des chercheurs ? C’est chose faite au Luxembourg Institute of Health où les bactéries prennent forme... grâce à la pâte à modeler !

Des thématiques complexes...

Le Luxembourg Institute of Health (LIH) est un institut de recherche public au sein duquel les chercheurs étudient des thématiques complexes autour de la santé humaine : maladies infectieuses, troubles du système immunitaire, cancer, maladies cardiovasculaires, santé de la population...

Si les découvertes des chercheurs du LIH sont régulièrement saluées à l’échelle internationale dans des revues spécialisées, leur caractère très technique rend la compréhension de ce qui se passe derrière les murs de l’institut difficile pour un public non averti. “Nous avons à coeur de rendre accessible les projets de recherche menés au LIH – aux professionnels, mais également au grand public ! “ explique le Dr Catherine Larue, CEO.

La pâte à modeler pour parler de la recherche

C’est dans cette optique que l’institut a choisi d’expliquer le résultat d’un des projets de recherche du « Department of Infection and Immunity » de manière ludique – en mettant notre microbiote (les bactéries qui nous habitent) sous les projecteurs grâce à... de la pâte à modeler !

Un peu de créativité, de mise en scène et d’éclairage mis au service de ces stars hors du commun permettent ainsi d’expliquer en 3 minutes, simplement et de manière ludique, le projet de recherche du Dr Mahesh Desai.

Le sujet de la vidéo ? Expliquer les conséquences d’un régime alimentaire pauvre en fibres sur l’activité de notre microbiote intestinal... « Cette découverte est absolument fantastique et ouvre des perspectives pour le traitement et la prévention des maladies du système intestinal“, déclare Prof. Markus Ollert, Directeur du Department of Infection and Immunity au Luxembourg Institute of Health.  « Nous nous devions de trouver un moyen de communication pédagogique pour faire passer ces informations à un public le plus large possible ».

La vidéo est disponible en français, allemand et anglais sur la chaine YouTube du LIH. De quoi familiariser en douceur petits et grands sur les recherches menées au sein de l’institut.  “Traduire ce projet de recherche en une vidéo accessible à tous a été une expérience très amusante”, explique Juliette Pertuy, Responsable Communication.

“Nous souhaitons pouvoir renouveller l’expérience et espérons rendre ainsi la recherche menée au LIH plus concrète aux yeux du grand public !”
“C’est très satisfaisant de pouvoir diffuser plus largement ce que nous considérons comme une avancée majeure dans la compréhension du fonctionnement du microbiote humain !”,  confirme le Dr Mahesh Desai.  

Manger, ou être mangé ?  

Auteur : LIH
Vidéo : (C) Communication LIH 

Egalement dans cette rubrique

Arrêt cardiaque : Réanimé avec succès – et alors?

22.05.18 Une étude au Luxembourg montre que la communication entre le cerveau et le corps est un indicateur pour prévoir la survie d’un patient après un arrêt cardia...> Lire l'article complet

Leucémie lymphoïde chronique : Attaque réussie contre les cellules cancéreuses

15.05.18 Une étude préclinique du Luxembourg Institute of Health représente une avancée significative dans la recherche sur la leucémie. > Lire l'article complet

Débuts à l'institut de recherche Scripps : entre curiosité et distanciation

10.05.18 Rudi Balling, directeur du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine, relate son semestre de recherche à l'Institut de recherche Scripps, aux États-Unis. > Lire l'article complet

Recherche sur la douleur : qui sont les plus sensibles - les hommes ou les femmes ?

03.05.18 On dit souvent que les hommes seraient incapables de mettre un enfant au monde car ils sont bien trop douillets. Mais est-ce vraiment le cas ? > Lire l'article complet

Séjour de recherche aux États-Unis: Super-size à San Diego

25.04.18 Rudi Balling, directeur du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine, relate son semestre de recherche à l'Institut de recherche Scripps, aux États-Unis. > Lire l'article complet

Infobox

Pour aller plus loin

Les résultats de cette étude ont été publiés dans le journal scientifique “Cell”.

Cette étude a été menée en collaboration avec l’Université de Luxembourg (Luxembourg Centre for Systems Biomedicine), la « Washington University School of Medicine », Etats-Unis, et l’Université Aix-Marseille, France.
Elle a principalement été financée par le Fonds National de la Recherche (FNR), financements INTER mobility et CORE, par des financements intramuraux (Department Infection and Immunity, Luxembourg Institute of Health) du Ministère de l’Education Supérieure et de la Recherche ainsi que par le «National Institute of Health » (NIH).

Publication


Sur le même sujet