Luxembourg Science Center : au plus près de la science et la technique

04.10.17

Luxembourg Science CenterImprimer cet article
Se soulever dans les airs à l'aide d'un palan ou ressentir des tensions électriques dans sa chair : Ceci est possible au Luxembourg Science Center.

Passionner le visiteur pour les sciences naturelles et la technique en misant sur l'aspect ludique – telle est la mission du Luxembourg Science Center, qui a été construite dans l'ancienne école d'industrie (« Léierbud ») d'ArcelorMittal à Differdange et qui va inaugurer officiellement le 5 octobre.

Une large palette d'expositions interactives et de stations expérimentales propose aux enfants, adolescents et adultes de vivre des phénomènes naturels personnellement plutôt que de simplement les observer. L'un des faits saillants est la plus grosse bobine Tesla d'Europe (voir Infobox) – un énorme transformateur capable de produire des tensions atteignant jusqu'à 1,7 million de volts.

Atteindre ceux qui ne s'intéressent pas à l'école

L'approche pratique du Science Center contraste avec une expérience scolaire souvent mal appréciée par bon nombre de jeunes et vise à faire naître chez eux un intérêt pour les métiers issus des domaines des mathématiques, de la chimie et de la physique.

« Il nous semble évident d'enseigner la musique à l'école par le biais d'instruments et de nous rendre dans un lieu prévu à cet effet pour les cours de sport », avance Nicolas Didier, initiateur du projet, « mais les mathématiques nous sont transmises par le seul intermédiaire des livres. » Et il en va de même pour les sciences physiques et naturelles. « Seuls 5 % des élèves s'intéressent vraiment à ces matières », poursuit Nicolas Didier. « Notre but à nous est de toucher les 95 % qui restent. »

Susciter des vocations

Le fait que le Luxembourg Science Center prenne ses quartiers dans une ancienne école d'industrie n'est pas un hasard. L'idée est de présenter l'histoire des sciences naturelles dans son contexte industriel et économique et ainsi de rendre plus tangible l'utilité du progrès technique.

Pour affronter l'avenir, le Luxembourg n'aura pas seulement besoin de scientifiques et d'ingénieurs motivés, il aura également besoin d'hommes et de femmes sensibilisés à la recherche et à l'innovation. C'est aussi la raison pour laquelle l'association chapeautée par Nicolas Didier s'est lancée dans cet ambitieux projet. Fin octobre 2015, le gouvernement luxembourgeois a déclaré que ce projet était d'intérêt national.

Auteurs : Patrick Kahr, Michèle Weber, Uwe Hentschel (FNR)

Photo © Uwe Hentschel

Diaporama

Egalement dans cette rubrique

La vie invisible : Lancement de la Luxembourg Society for Microbiology

30.06.16 Les microorganismes, en dépit de leur réputation notoire comme agents pathogènes, jouent un rôle essentiel dans notre vie et font partie intégrante du maint...> Lire l'article complet

FabLab Luxembourg : lieu de rencontre pour inventeurs et bricoleurs

01.09.14 Pour concrétiser leurs idées en produits, le FabLab Luxembourg fournit aux entreprises et aux particuliers des équipements tels qu'une imprimante 3D. > Lire l'article complet

Portail www.a-z.lu de la Bibliothèque nationale

25.06.13 La Bibliothèque nationale de Luxembourg (BnL) a lancé un outil de recherche nouvelle génération, accessible via a-z.lu > Lire l'article complet

Projets Interactifs Scientifiques a.s.b.l.

16.05.13 Créée en 2009, Pins a pour but la vulgarisation des sciences à travers des projets ludiques et à caractère interactif. > Lire l'article complet

Musée national d'histoire naturelle

29.04.13 Depuis 1996 les expositions du MNHN ont marqué les esprits des visiteurs illustrant d’une manière simple, compréhensible et captivante ce qu’est l’histoire ...> Lire l'article complet

Infobox

La plus grosse bobine Tesla d'Europe

Une bobine Tesla est un transformateur capable de produire de très hautes tensions. Dans la pratique, les transformateurs de Tesla ne sont presque plus utilisés aujourd'hui en raison de leur faible puissance. En revanche, ils sont très populaires comme expérience. Les décharges à l'extrémité de la grosse bobine permettent d'ioniser l'air et de produire des éclairs spectaculaires. La bobine Tesla du Luxembourg Science Center peut générer des tensions jusqu'à 1,7 mégavolt, ce qui en fait une candidate au record mondial.

Renseignements complémentaires