(C) Shutterstock & Andy Genen

Il pleut à verse depuis des jours ! Lizzie soupire en regardant par la fenêtre. Elle voudrait sortir, bouger, courir dehors – mais, sans être trempée. Nouga aussi est énervé. « Les nuages devraient être vides, à présent ! ». Il propose de rendre visite à Laurent Pfister au LIST. Il effectue des recherches sur la pluie.

Laurent Pfister : Ne vous en faites pas. Le soleil va bientôt revenir. Bien que la pluie soit tout à fait fascinante. Elle fait partie du cycle de l'eau et est très importante pour la vie sur Terre.

Lizzie et Nouga lui lancent un regard interrogateur. Ils n'ont encore jamais entendu parler du cycle de l'eau. Ça leur paraît assez compliqué.

Laurent : Les lacs, les fleuves, les mers et l'eau des glaciers et des pôles - une grande partie de la Terre est recouverte d'eau. La plupart du temps elle est liquide ou solidifiée sous forme de glace. Mais l'air contient aussi de l'eau sous forme de gaz - la vapeur d'eau. Ce qui est fascinant dans tout cela c'est que l'eau est sans cesse en mouvement. Le vent la pousse, les rivières se déversent dans les lacs, les mers. Et même l'eau souterraine finit toujours par jaillir d'une source pour alimenter une rivière.

Nouga : Mais alors, les mers vont finir par déborder !

Laurent Pfister : En effet, c'est ce que l'on pourrait penser, mais heureusement, il y a le soleil. Il réchauffe l'eau présente sur la Terre. Elle s'évapore et se transforme sous forme gazeuse en vapeur d'eau. La vapeur d'eau provenant des étendues d'eau, mais aussi du sol s'élève ensuite dans l'atmosphère.

Lizzie : ... et retombe sur Terre sous forme de pluie !

Laurent Pfister : Exactement. A peine quelques kilomètres au-dessus de la surface terrestre, il fait déjà très froid. L'air froid ne parvient pas à conserver l'eau, donc les petites particules d'eau tombent en vrille. Heureusement, il flotte également à cet endroit de petites particules de poussière. L'eau se lie à ces dernières et il y a condensation. En résumé, l'eau présente sous forme de gaz devient liquide. Beaucoup de ces minuscules gouttes d'eau se lient en plus grosses gouttes et tombent sur la Terre sous forme de pluie.

Nouga : Et la pluie s'infiltre dans le sol et alimente les sources en eau fraîche.

Lizzie : Je comprends, à présent, ce que vous appelez le cycle de l'eau : Le soleil provoque l'évaporation de l'eau présente sous forme liquide dans les étendues d'eau, les flaques et le sol. Elle se transforme en gaz et s'élève dans le ciel sous forme de vapeur d'eau.

Nouga ajoute : Et comme il y fait plus froid, elle redevient liquide. Les gouttes entrent en collision et en forment de plus grosses. Au bout d'un moment, elles sont trop lourdes et retombent sur la terre sous forme de pluie.

Laurent Pfister : Tout à fait. Voilà l'explication simplifiée du cycle de l'eau, dont je parlais tout à l'heure. Et on pourrait comparer le soleil au moteur qui actionne ce cycle, car sa chaleur provoque la transformation de l'eau de l'était liquide à l'état gazeux.

Lizzie : Et qu'en est-il de la glace au pôle Nord ?

Laurent Pfister : Tu as raison, Lizzie, ça aussi, ça fait partie du cycle de l'eau. La glace c'est de l'eau à l'état solide. Le soleil la fait fondre ; elle rejoint ensuite les mers ou les rivières.

Auteur : Corinne Kroemmer, adaptation : scienceRELATIONS
Illustrations : Andy Genen
Photo: Shutterstock

Infobox

La planète bleue

La Terre est aussi appelée la « planète bleue ». Vu de l'espace, le bleu est la couleur dominante de la Terre, car plus des deux tiers de sa surface sont recouverts d'étendues d'eau et d'océans. En outre, la Terre est la seule planète connue sur laquelle l'eau se trouve sous forme liquide. Mais les scientifiques pensent que d'autres planètes, plus éloignées pourraient contenir de l'eau, p. ex. Mars.

 

Hydrologie

L'hydrologie est une science qui étudie le cycle de l'eau. Les hydrologues observent l'eau contenue dans la Terre, à sa surface et au-dessus de celle-ci. Ils l'étudient sous ses formes solide, liquide et gazeuse, savent quand et où elle est présente et analysent l'influence des organismes sur son cycle.  L'impact de l'homme est particulièrement préoccupant. Il détourne l'eau, la pollue et perturbe son cycle naturel. Les hydrologues analysent les répercussions qu'ont ces agissements sur notre vie et peuvent dès lors prévoir les crues et les sécheresses. Ils savent en outre comment l'eau peut être utilisée de sorte que la nature conserve son équilibre.

 

 

 

Aussi intéréssant

Torf Wéi kënne Mouere géint de Klimawandel hëllefen?

Blummefrënn sollen op Torf verzichten, fir d'Moueren als wäertvoll Liewensraim ze erhalen. Awer och fir d‘Weltklima sinn...

FNR
Wolleken op der Wo Firwat fale Wolleken net vum Himmel, obwuel se vill Tonne schwéier sinn?

Wéi vill Waasser ass eigentlech an de Wolleken dran a wéi schwéier sinn se?

FNR
PISA Summerchallenge 2019 Liewe wéi an der Steenzäit

Wéi hunn d'Mënsche virun 8000 Joer am haitege Lëtzebuerg gelieft? Wéi eng Spueren hu si eis iwwerliwwert? D'Pisa Team wa...

FNR

Aussi dans cette rubrique

Des faits étonnants sur divers animaux nocturnes
Animaux nocturnes Comment les animaux trouvent leur chemin la nuit - faits étonnants

Les hiboux ont de super oreilles, les chauves-souris « voient » les sons et les serpents ressentent la chaleur. Chaque animal nocturne a sa propre stratégie pour s'orienter dans l'obscurité.

FNR
BD Lizzie Nouga animaux noctures
Animaux nocturnes Comment les animaux peuvent-ils voir dans le noir?

Nouga est une belette et est actif pendant la nuit, comme les chats. Ces animaux ont des compétences et des yeux spéciaux qui leur permettent de voir dans l'obscurité.

FNR
Eau Donner leur chance aux moules perlières

Des scientifiques élèvent des moules perlières d’eau douce en laboratoire. Ils veulent les réintroduire dans l’Our, mais la rivière est encore bien trop sale et trop boueuse.

Animaux Les pandas roux menacés

Les pandas roux sont chassés pour leur magnifique fourrure. Lizzie et Nouga sont au zoo et découvrent que c’est la raison pour laquelle ils sont menacés dans la nature.

FNR