STATEC

Vasja Sivec du département STATEC Research lors d'un séminaire.

L’idée selon laquelle les statistiques constituent un ensemble de données incompréhensibles est abordée par le STATEC (Institut national de la statistique et des études économiques ) sous une nouvelle approche : les Luxembourgeois ne doivent pas uniquement participer à des sondages mais ils doivent également comprendre comment certaines décisions politiques sont prises sur base de données ainsi collectées. En 2016, un département de recherche spécifique, le STATEC Research, a été fondé et la stratégie de communication de l’institut de statistiques a été revue. Une graphiste a par exemple la tâche de présenter les chiffres et les corrélations de façon particulièrement claire. Le STATEC collecte et rassemble des données sur différents thèmes tels que l’environnement, la population, les conditions de travail, les conditions sociales, les entreprises, l’économie et les finances. Le principal objectif de la recherche du STATEC Research réside dans le domaine du ‚Well-Being and Quality of life‘ - bien-être et qualité de vie.

Combien de personnes sont décédées à cause et avec le coronavirus au Luxembourg ? Quelles nationalités ont été les plus nombreuses à s’installer au Luxembourg au cours des dernières années ? À quel point les gens se sentent-ils en sécurité en ville et à la campagne ? Où se situent exactement les trois parcs nationaux du Luxembourg ? Et quelles sont les entreprises qui jouent un rôle dans le développement économique aux côtés des grandes sociétés internationales ? Les visiteurs trouveront les réponses à ces questions et à de nombreuses autres questions sur le site en partie interactif du portail des statistiques du Luxemburg.

Une page actualisée quotidiennement fournit par exemple des chiffres concernant la Covid 19, tels que le nombre de personnes infectées actuellement, le nombre de lits occupés en soins intensifs ou l’influence de la pandémie sur la situation économique au Luxembourg. Mais sur son site, le STATEC fournit également des données persistantes : une carte du Luxembourg, par exemple, peut être présentée de différentes façons et peut être colorée si les visiteurs utilisent certains filtres. Les noms et les frontières des cantons et des communes peuvent être masqués, l’emplacement et l’étendue des trois parcs nationaux ou des zones du Luxembourg dans lesquelles la concentration en particules fines est importante.

Le département de recherche indépendant STATEC Research effectue actuellement ses recherches dans les quatre domaines suivants : productivité, entreprises, marché du travail ainsi que bien-être et qualité de vie. Les scientifiques du STATEC Research sont en contact permanent avec leurs collègues internationaux et peuvent donc utiliser leurs résultats et expertises de façon très spécifique dans leurs processus décisionnels à l’extérieur et à l’intérieur du Luxembourg. La directrice du STATEC Research, Chiara Peroni, est, par exemple, membre du Conseil National de la Productivité. Francesco Sarracino  est un expert international reconnu dans le domaine du bien-être et de la qualité de vie. Il est également membre d’instances nationales, européennes et mondiales dans ce domaine.  

Le STATEC collecte ses données sur base de ses propres enquêtes, comme le recensement à grande échelle de 2021, un sondage sur la sécurité ou de plus petites enquêtes. En collaboration avec le FNR, l’Université du Luxembourg, le Laboratoire National de Santé (LNS) et le ministère de la santé.  Une enquête sur la distanciation sociale pendant la pandémie de coronavirus a, par exemple, été menée en collaboration avec le FNR, l’Université du Luxembourg, le Laboratoire National de Santé (LNS) et le Ministère de la Santé. Des partenaires externes tels que des ministères, des administrations ou des instituts fournissent également des données au STATEC.

  • Nom : STATEC - Institut National de la statistique et des études économiques du Grand-Duché du Luxembourg
  • Structure organisationnelle : administration sous l’autorité du Ministère de l‘Economie
  • Directeur : Dr Serge Allegrezza
  • Emplacement : Centre Administratif Pierre Werner, 13 rue Erasme, L-1468 Kirchberg
  • Contact : info@statec.etat.lu
  • Nom du département de recherche : STATEC Research a.s.b.l.
  • Structure organisationnelle : institut de recherche indépendant
  • Fondation : 2016
  • Directrice du STATEC Research : Chiara Peroni
  • Recherche : développement social et économique des sociétés
  • Emplacement : House of Entrepreneurship, 14, rue Erasme, L-1468 Luxembourg-Kirchberg
  • Contactresearch@statec.etat.lu;
  • Site web: https://statistiques.public.lu/en/actors/statec/organisation/red/index.html

Des données transparentes pour une société en mouvement

À l’institut STATEC et dans le département STATEC Research, du savoir est généré pour être mis à la disposition du plus grand nombre possible de personnes. En plus du site Internet très complet, le STATEC et le STATEC Research diffusent leurs résultats à travers des publications, des communiqués de presse réguliers, des conférences, des séminaires et des workshops. Une conférence internationale sur le bien-être, prévue pour 2020 a été reportée, à cause de la pandémie, à 2021 sous un format en ligne. Des données actuelles concernant des thèmes tels que territoire et environnement, population et emploi, conditions sociales, entreprises ou encore économie et finances sont clairement représentées dans le rapport ‚Le Luxembourg en chiffres‘, publié chaque année.

Les données représentent un aspect important lorsqu’il s’agit d’objectiver le discours social et de motiver une décision politique. Comme nous avons pu le constater au cours de la pandémie lorsque des recommandations divergentes concernant le port des masques FFP2 ont été communiquées, ce n’est pas toujours une situation évidente. Les ensembles de données sont soumis à un changement permanent, particulièrement dans la situation problématique actuelle, et les interprétations peuvent rapidement changer et parfois de façon contradictoire. Les analyses des quatre domaines de recherche du STATEC Research (productivité, entreprises, marché de l’emploi, bien-être et qualité de vie) apportent une contribution importante en fournissant, lors de situations de crise et de processus à long terme, une base solide à la formation des opinions dans la société et à la prise de décisions politiques. Une analyse du phénomène migratoire en Europe, par exemple, a pu démontrer que le bien-être des européens n’a pas été influencé par l’arrivée de migrants européens et non-européens ni par celle des réfugiés. Une autre étude dans le domaine de recherche productivité démontre que le marché financier luxembourgeois n’a pas autant souffert, lors de la pandémie de coronavirus, que dans les autres pays européens. Toutefois, au Luxembourg aussi, le nombre des nouvelles entreprises a fortement diminué en 2020.

PIBien-être et le paradoxe d’Easterlin

L’argent ne fait pas le bonheur. Des recherches effectuées par des scientifiques du STATEC Research confirment ce vieil adage par des chiffres de façon différenciée. En collaboration avec Richard Easterlin de la University of Southern California, Kelsey J. O’Connor a permis de confirmer une nouvelle fois le principe du „Paradoxe d’Easterlin“ à l’aide de données provenant de plus de 120 pays et sur une durée de près de 30 ans : l’augmentation du produit intérieur brut (PIB) ne se traduit pas nécessairement par un sentiment de bonheur subjectif des individus. Jusqu’à un certain seuil, il existe une corrélation entre les revenus et le bien-être. Pourtant, à long terme, la croissance économique et le sentiment de bien-être subjectif n’ont aucun rapport. Suite à ce constat, le STATEC mesure au Luxembourg, depuis 2009, parallèlement au PIB, le PIBien-être. Il récolte des données concernant le bien-être subjectif. Celles-ci, en plus des revenus, comprennent des facteurs tels que l’éducation et l‘emploi, les conditions de logement, la santé, les contacts sociaux et l’environnement. Les chiffres fournissent des informations concernant la situation de la société et permettent ainsi d’identifier les mesures pouvant faire progresser le développement de la société dans un contexte non-économique.

Auteur : scienceRELATIONS (Insa Gülzow)
Rédaction : Michèle Weber (FNR)

 

Aussi intéréssant

Statistiques COVID-19 Coronavirus : comment lire et interpréter les nombres publiés au quotidien ?

Quelles informations hébergent les statistiques officielles ? Traduisent-elles toute la réalité ? Et comment les compare...

Niveau de vie élevé Et si l’argent ne faisait pas le bonheur ?

Un meilleur niveau de vie est synonyme de meilleure qualité de vie. On serait en droit de le penser. Pourtant, le rappor...

Aussi dans cette rubrique

Luxembourg Centre for Contemporary and Digital History La recherche numérique et le transfert de connaissances au C2DH

Le C2DH est un centre de recherche interdisciplinaire de l'Université du Luxembourg, qui met l'accent sur les méthodes de recherche numériques et le transfert de connaissances innovant.

La recherche universitaire au Luxembourg LIH : La recherche pour et avec le patient

Le LIH étudie des maladies pour guérir et a pour objectif de développer de nouvelles thérapies individuelles ainsi que des approches innovantes dans les domaines de la prévention et du diagnostic.

LIH
LISER
La recherche universitaire au Luxembourg LISER : Comprendre la société pour rendre la politique plus efficace

L’Institut luxembourgeois de recherche socio-économique (LISER) étudie les contextes sociaux complexes. Il fournit des faits qui servent de base décisionnelle pour les responsables politiques.

LIST Gebäude
La recherche pour un avenir meilleur Le LIST conçoit des technologies intelligentes pour un Luxembourg moderne

Le LIST développe des technologies pour l’environnement, des matériaux ainsi que des innovations numériques : des références technologiques pour l’industrie et la société de demain y sont définies.