FNR

un « pot dans le pot »

Même avant la découverte du courant électrique, on parvenait à maintenir des aliments au frais. Souvent, les caves profondes ou encore les grottes servaient de frigos naturels, mais même la méthode plus modeste (et tout à fait transportable) du « pot dans le pot », également dénommée « zeer pot » (frigo du désert), est extrêmement utile et toujours en usage aujourd'hui. Une deuxième variante est le frigo de terre petit format : lui aussi permet de refroidir des aliments sans électricité, mais sa conception est un peu plus complexe.

Réalisation

On met dans le grand pot une base de sable ou de terre fine : on place le petit pot dans le grand, et les deux doivent avoir la même hauteur. Si l'un des pots a un trou, celui-ci doit être préalablement bouché. On remplit ensuite jusqu'en haut l'espace entre le grand pot et le petit pot avec du sable ou de la terre et on ajoute suffisamment d'eau pour que le sable ou la terre soient complètement imprégnés. Le pot intérieur sert de frigo : on peut alors le remplir et le recouvrir entièrement avec un torchon humide. Il se refroidit à environ 10-15 °C et reste aussi à cette température, à condition que le sable et le torchon contiennent toujours assez d'eau : il faut régulièrement en rajouter.

Principe

Le fonctionnement du zeer pot est optimal dans un environnement chaud, sec et aéré. Le pot dans le pot utilise le principe de l'évaporation. La chaleur environnante fait s'évaporer l'eau du zeer pot : elle passe de l'état liquide à l'état gazeux et s'échappe par la paroi poreuse de la poterie.

Ce processus nécessite de l'énergie : celle-ci est retirée de l'ensemble du système sous forme de chaleur, le pot intérieur est donc constamment refroidi - du moins tant qu'il y a assez d'eau.

L'humidité atmosphérique environnante joue toutefois aussi un rôle : l'eau s'évapore certes déjà à température ambiante, mais seulement si l'air n'est pas déjà saturé de vapeur d'eau. En cas de trop forte humidité atmosphérique, le zeer pot ne fonctionne plus.

Astuces

Si le pot intérieur est émaillé sur sa face interne, ou si l'on utilise un autre récipient étanche à l'eau encore plus petit pour placer les marchandises à refroidir, la qualité de l'eau utilisée est moins importante. Cela est donc conseillé à tous ceux qui souhaitent utiliser de l'eau de ruisseau, de rivière ou de mer pour le refroidissement.

Si l'on met le zeer pot dans une petite flaque, il pourra en puiser l'eau tout seul : son utilisation sera alors un peu plus facile, car il ne faudra plus le remplir aussi souvent.

Auteurs : Liza Glesener, Joseph Rodesch (FNR)

 

Infobox

Material

(pro Topf-im-Topf, oder Zeer)

- 2 verschieden große, unglasierte Ton- oder Terracotta-Töpfe, von denen der kleinere in den größeren hinein passen muss. Dabei sollten auf jeder Seite 1-3cm freier Raum bleiben.
- genügend Sand (oder feine Erde) zum Füllen des freien Raums zwischen den Töpfen
- 1 Tuch, groß genug, um das Ganze zu bedecken
- Wasser

Aussi intéréssant

Kanéil-Effekt Zapp deng Hand an d'Waasser ouni datt se naass gëtt

En Experiment mat deem een sech selwer am meeschten erstaunt. 

FNR
Osmos Erschreck deng Matbewunner mat Ierbessen

Gedréchent Leguminosen (DE : Hülsenfrüchtler) quëllen op wann een se an d’Waasser leed. Mir weisen iech wéi een heimat s...

FNR
Experiment: Zongebatterie Wéi schmaacht elektresche Stroum?

Mat 2 verschidde Metaller kanns de op denger Zong en ongeféierlechen elektreschen Stroum schmaachen.

FNR

Aussi dans cette rubrique

Mikroskopie Kuck méi genee - mat engem klengen digitale Mikroskop

Mat dësem einfache Mikroskop dat sou grouss ass wéi eng Täscheluucht kanns Du dir op dengem Computer, Tablett oder Smartphone Detailer ukucken, déi fir d’Aen villäicht souguer onsiichtbar sinn.

FNR
Partytrick Balancéier eng Béchs

Aus enger (bal) eideler Béchs gëtt eng Ballerina déi sech am Krees dréint.

FNR
Kanéil-Effekt Zapp deng Hand an d'Waasser ouni datt se naass gëtt

En Experiment mat deem een sech selwer am meeschten erstaunt. 

FNR