(C) MichalLudwiczak/Shotshop

Des efflorescences, ou « blooms » de cyanobactéries ou algues bleues sont visibles comme un film de couleur verte en surface des eaux contaminées

Les récentes apparitions massives de cyanobactéries, ou algues bleues, dans le « Stauséi » montrent l’importance d’une expertise scientifique locale.

Les algues bleues sont en réalité des bactéries. Ces micro-organismes photosynthétiques produisent des pigments spécifiques, tels que la phycocyanine (pigment bleu), qui leur confère la couleur caractéristique bleu-verte et en même temps leur nom historique.

En conditions favorables – fort ensoleillement, peu de vent, apport en azote et phosphore abondant, etc. – ces bactéries coloniales prolifèrent et deviennent dominantes dans la colonne d’eau, pour finalement former des efflorescences, ou « blooms », en surface.

Mis à part l’effet visuel parfois spectaculaire, de nombreuses espèces de cyanobactéries produisent des toxines dangereuses pour l’Homme et les animaux, dont des hépatotoxines (atteinte du foie), neurotoxines (cerveau) ou encore des dermatotoxines (peau). Toute personne qui se sent malade et s'est récemment baigné dans le lac est conseillée d'avertir son médecin qu'elle pourrait avoir été en contact avec des algues toxiques (voir infobox pour symptômes). 

Expertise scientifique locale au Luxembourg Institute of Science and Technology

Les récentes apparitions massives de cyanobactéries dans les eaux du lac du barrage de la Haute-Sûre montrent l’importance d’une expertise scientifique locale, d’autant plus que la Directive Européenne 2006/7/CE concernant la gestion de la qualité des eaux de baignade conseille une surveillance appropriée pour permettre d'identifier en temps utile les risques sanitaires liés aux cyanobactéries. C’est au Luxembourg Institute of Science & Technology (LIST) que l’équipe de microbiologie de l’environnement peut se prévaloir d’une expérience de plus de 10 ans en la matière.

Le LIST travaille en étroite collaboration avec l’Administration de la Gestion de l’Eau (AGE) et le Syndicat des Eaux du Barrage d’Esch-sur-Sûre (SEBES) dans le cadre du monitoring des cyanobactéries et de leurs toxines associées durant la période de prévalence, qui s’étend généralement de fin août à fin octobre sur le lac de la Haute-Sûre.

En cas de prolifération de cyanobactéries et lorsqu'un risque sanitaire a été identifié ou est présumé, la directive-cadre appelle à des mesures de gestion adéquates afin de prévenir l'exposition, y compris des mesures pour informer le public. C’est ainsi que la baignade dans les eaux du barrage a été déconseillée par le Ministère du Développement Durable et des Infrastructures depuis le 30 août 2016.

Monitoring saisonnier de la diversité et des quantités de cyanobactéries

L’équipe de spécialistes du LIST cherche à mieux identifier les facteurs favorisant l’apparition et le développement d’efflorescences de cyanobactéries, en couplant les analyses microscopiques (identification des espèces) et chimiques (nature et taux de cyanotoxines) à des études d’hydrologie, de pollution environnementale ou encore de climatologie.

Dans le cadre de la définition des nouvelles zones de protection du lac de la Haute-Sûre, les apports nutritifs dans le lac sont évalués, y compris l’évaluation de l’importance des prébarrages « Misère » et « Bavigne » dans les causes des contaminations et de la formation d’efflorescences.

Des nouvelles technologies permettant la prévention

Outre le monitoring saisonnier de la diversité et des quantités de cyanobactéries dans le lac de la Haute-Sûre, les chercheurs du LIST testent également des nouvelles technologies permettant la prévention de la formation des « blooms », par exemple en employant localement des ondes d’ultrasons spécifiques.

Toutes ces activités de recherche au LIST visent ainsi à mieux analyser et gérer les risques microbiologiques et toxiques associés à la problématique des algues bleues, et plus particulièrement en ce qui concerne les eaux potables et les eaux récréatives au Luxembourg.

Si vous souhaitez davantage d’informations, veuillez contacter Dr. Christian Penny, microbiologiste de l’environnement au LIST (christian.penny@list.lu ; Tél. 275 888 – 1).

Auteur : Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)
Photo 
© MichalLudwiczak/Shotshop.com (des efflorescences, ou « blooms » de cyanobactéries ou algues bleues sont visibles comme un film de couleur verte en surface des eaux contaminées)

Infobox

Symptômes d'une intoxication

Chez l'être humain, la maladie due aux toxines des cyanobactéries varie en fonction du type de toxine et peut comprendre les symptômes suivantes:

- Malaises, maux de tête, vomissements, diarrhées, paralysie
- Allergies cutanées, inflammations, démangeaisons, rougeurs
- Insuffisance hépatique

Chez les animaux, des symptômes comme amorphie, diarrhée, comportement anormal, manque d'appétit, malaise etc. peuvent apparaître.

Luxembourg Institute of Science and Technology 

Le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) est un Research and Technology Organisation (RTO) avec pour mission de développer des technologies avancées et d’offrir, à l’économie et à la société, des produits et services innovants. En tant que moteur majeur de la diversification et de la croissance de l’économie luxembourgeoise par l’innovation, le LIST contribue au déploiement d’un grand nombre de solutions dans des secteurs très variés comme l’énergie, l’IT, les télécommunications, l’environnement, l’agriculture et l’industrie de pointe aux niveaux national et européen. Grâce à sa localisation dans un environnement collaboratif exceptionnel - au Belval Innovation Campus - le LIST accélère le délai de mise sur le marché en maximisant les synergies avec les différents acteurs dont l’Université du Luxembourg, l’agence de financement nationale et les clusters industriels. Plus d'info sur www.list.lu

Aussi intéréssant

Concours national Jonk Fuerscher Quels sont les effets de la qualité de l’eau sur les microorganismes aquatiques ?

Les engrais organiques peuvent-ils impacter les cours d’eau luxembourgeois ? Mara Rachel Manieri, lauréate du concours J...

Research trends Commande à distance à partir de l’intestin

Microbiome: Quelles sont les perspectives qu’ouvre la recherche sur cette communauté de bactéries sur et dans l’être hu...

FNR, LIH
Santé Microorganismes - des véritables organismes à tout faire

Ils sont extrêmement petits et jouent pourtant un rôle essentiel dans notre quotidien : les microorganismes. Ils peuven...

Aussi dans cette rubrique

Statistiques L'influence de la crise du corona sur les objectifs climatiques du Luxembourg

En 2020, le Luxembourg était sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs en matière de CO2. Malheureusement, cela n’est pas dû à la protection du climat.

Smart Cities De la place pour le photovoltaïque : à la recherche de potentiel énergétique en ville

75 % des Européens vivent en ville. Un algorithme 3D développé par le LIST va maintenant aider à identifier les emplacements et les zones idéales pour les projets photovoltaïques.

Science Alert Des vidéos alliant le tennis de table ou le vin et la science

Avec sa nouvelle offre « Science Alert », le Luxembourg Science Center met l’accent sur la science derrière des sujets du quotidien.

Renewable energy How superblack materials could generate electricity

During summer, black cars often get extremely hot. For a PhD candidate at the Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), this problem is rather a solution.