(C) RTL & FNR

Si on lance un petit débris contre la vitre latérale d'une voiture, on peut la faire éclater. Pour la vidéo, on a utilisé un éclat d'isolant céramique de bougie d'allumage.
Le fait que la vitre éclate est lié au procédé spécial utilisé pour sa fabrication. Le verre est chauffé et refroidi subitement. La couche extérieure du verre se solidifie immédiatement, tandis que l'intérieur est encore bouillant. Il refroidit lentement tout en se rétractant et en exerçant une sorte de « traction » sur la couche extérieure. Après avoir refroidi, les experts disent que le verre est trempé. Les conséquences sont intéressantes : il est maintenant beaucoup plus stable, car la tension assure la cohésion du verre. En revanche, si le verre est égratigné – et c'est précisément ce qui se passe lorsqu'un éclat de matériau très dur atteint sa surface – alors la tension se décharge subitement. La vitre éclate en une myriade de petits morceaux. L'avantage : on se blesse moins facilement avec de petits éclats de verre qu'avec des gros. C'est pour cela que ce type de verre est dit « de sécurité »

Vitres de voiture en verre de sécurité

Et, c'est aussi pour cette raison qu'on l'utilise depuis les années 1930 dans la fabrication des vitres de voitures. Il est moins dangereux pour les occupants du véhicule, mais présente malgré tout un inconvénient notable. L'impact d'une petite pierre sur le pare-brise peut provoquer son éclatement. Les éclats de verre projetés sur le visage en roulant peuvent avoir de lourdes conséquences, sans parler de la frayeur causée par le bruit soudain de l'éclatement. Depuis la fin des années 1970, on utilise pour les vitres avant des voitures du verre de sécurité feuilleté constitué de deux vitres collées entre elles par une feuille de plastique translucide et résistante. Lorsque la vitre est endommagée, elle ne se disloque plus.

Comment te sauver d'une voiture verrouillée ?

Les vitres latérales de la plupart des véhicules sont quant à elles encore composées d'un verre de sécurité simple. C'est bon à savoir si, après un accident, les portes sont bloquées et que les lève-vitres ne fonctionnent plus et que l'on doit se sauver rapidement. Utiliser son poing ne donnera aucun résultat, sauf si l'on est boxeur professionnel. Si on est prévoyant, on dispose d'un marteau de sécurité qui permettra de briser les vitres latérales en cas d'urgence. À présent, on sait pourquoi ces marteaux sont pourvus d'une pointe : celle-ci a le même effet que l'arête pointue du morceau de céramique utilisé dans la vidéo.
 

Auteur : FNR
Vidéo : RTL & FNR 

Aussi intéréssant

Science-Trick En Hiewel hëlleft hiewen

Mat dësem klenge Science-Trick ka souguer e Kand en Erwuessenen „ophiewen“.

FNR
Rätsel aus dem Alldag Wou kënnt metallesche Geroch hier?

Firwat richen eigentlech eng Mënz oder aner metallesch Géigestänn wéi zum Beispill e Schrauweschlëssel oder Dierklensche...

FNR

Aussi dans cette rubrique

Menstruatioun Firwat hu Frae Péng, wa se hir Reegel hunn?

Fir munch Fraen ass et all Mount dat selwecht: Wa se hir Reegel hunn, hu se esou wéi, dass se bal net kapabel sinn, eppes ze ënnerhuelen. Wouhier kënnt eigentlech dës Péng?

FNR
D’Sënner schäerfen Kann ee seng Sënner duerch Training verstäerken?

Muskele loosse sech trainéieren. D’Ausdauer och. An d’Sënner? Well Perceptioun am Gehier entsteet an dëst verformbar ass, misst et wuel méiglech sinn.

FNR
Sonnencreme
UV-Schutz Wéi funktionéiert Sonnecrème?

Wat heescht SPF15, 30 oder 50 a wéi dacks soll een sech acrèmen?

FNR