(C) Jean-Paul Bertemes (FNR), FreeLens TV

 

L’objectif à long terme du travail d’Adrien Oth est de contribuer à des meilleurs systèmes d’alertes ainsi qu’à des dispositifs appropriés lors de tremblements de terre. Pour cela, il est indispensable de déceler ce qui se passe exactement sous la surface de la terre, avant que celle-ci ne se mette à trembler avec, le plus souvent, des retombées catastrophiques.

Il y a encore beaucoup à étudier, et le plus on saura, le mieux on pourra anticiper – par exemple avec des maisons antisismiques ou bien le barrage à temps utile des ponts et respectivement la fermeture des pipelines à gaz, sitôt que s’annonce un danger de séisme.

Plus d’infos sur le travail de recherche d’Adrien Oth sur: http://www.ecgs.lu/adrien-oth

Video: Jean-Paul Bertemes (FNR)

Aussi intéréssant

Géodésie physique La médaille Vening Meinesz décernée à Tonie Van Dam

Le professeur d'université Tonie Van Dam a été honorée par l'Union européenne des géosciences pour son travail de pionni...

Meet the scientists Christophe Sohn, Géographe

Longtemps, les frontières ont été considérées comme des barrières. L'hypothèse de Christophe Sohn: Ils représentent aus...

[Knock Knock Doc 2.3] Isabelle Sidibé et la gestion environnementale à Dakar



Isabelle Sidibé partage avec Arthur son approche aventureuse et créative de la gestion de l’environnement urbain côtier...

Aussi dans cette rubrique

Construction durable Construire selon le principe des Lego

Un bâtiment en acier et en béton peut-il être durable ? Les travaux de recherche menés par Christoph Odenbreit, Professeur de construction en acier et mixte, apportent une réponse à cette question.

Métabolisme urbain Rendre visibles les conséquences cachées de la consommation des ressources dans les villes

Les effets de la vie en ville sur l’environnement et la santé se font généralement sentir ailleurs. Thomas Elliot s’intéresse à ces interrelations.

FNR
Statistiques L'influence de la crise du corona sur les objectifs climatiques du Luxembourg

En 2020, le Luxembourg était sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs en matière de CO2. Malheureusement, cela n’est pas dû à la protection du climat.

Smart Cities De la place pour le photovoltaïque : à la recherche de potentiel énergétique en ville

75 % des Européens vivent en ville. Un algorithme 3D développé par le LIST va maintenant aider à identifier les emplacements et les zones idéales pour les projets photovoltaïques.