Diane Bertel (NichtCafé); Christine Berthel; Flickr; Pexels; Pixabay

Quel est le lien entre la complexité économique et technologique d’une société et les normes de genre ?

Faculté de Droit, d'Économie et de Finance (FDEF), Université du Luxembourg

Parité / société / Economie

Les sociétés aux normes de genre très rigides sont également celles qui sont les moins avancées en termes d’économie et de technologie, c’est à dire qu’à des niveaux inférieurs de complexité économique et technologique, il existe un lien inverse entre la rigidité des normes de genre et cette complexité.

Ces résultats ont été obtenus par le Prof. Skerdilajda Zanaj, de l’Université du Luxembourg, en collaboration avec le Prof. Athanasios Lapatinas de l’Université de Ioannina (Grèce). Ils suggèrent que les sociétés aux stades encore précoces d'accumulation de connaissances ont des normes de genre plus rigides, en particulier en ce qui concerne le rôle des femmes au sein des ménages.

Lorsque la complexité économique et technologique dépasse un certain seuil, le lien s'inverse: la poursuite de l'accumulation de connaissances s'aligne sur des normes de genre plus adaptables, en particulier en ce qui concerne le rôle des femmes dans la sphère publique. D’autres études seront nécessaires pour établir ou non une causalité directe entre les deux variables.

Vers le communiqué de presse / Vers la publication

 

Les Luxembourgeois sont-ils satisfaits de leur travail ?

STATEC

Emploi / Société

Les chiffres sont parlants : 12 % des salariés luxembourgeois envisagent de quitter leur emploi ; c’est ce qu’indique la dernière analyse du STATEC. Ce chiffre varie toutefois considérablement d'un groupe à l'autre : les jeunes (25-34 ans) et les femmes sont plus susceptibles de vouloir démissionner. Près d'un salarié insatisfait de ses conditions de travail sur trois envisage de démissionner, un taux supérieur de 22 points à celui des travailleurs satisfaits (8 %), ce qui souligne l’importance des conditions de travail.

L'article présente d'autres avantages du bien-être au travail et des mesures pour l’améliorer. Parmi les solutions proposées, une optimisation des six dimensions de la qualité de l'emploi est essentielle. Cela comprend le revenu et les avantages sociaux, le temps de travail, l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, la discrimination, la santé et la sécurité, la représentation des travailleurs, le développement des compétences et la formation, ainsi que le stress.

Selon les auteurs, des relations plus positives sur le lieu de travail et un sentiment d'utilité sont également associés à une plus grande satisfaction au travail.

Vers la publication

 

Nouvelle publication sur le rapport entre le corps, l‘art, l‘artiste et le spectateur

Université du Luxembourg

Corporéité / Art / Philosophie / Société

A travers une vingtaine d’études consacrées à des productions artistiques des XXe et XXIe siècles, les auteurs du livre « Le corps à l’œuvre. Créer, vivre, interagir » mettent en évidence le lien étroit et indissociable entre le corps, l’artiste et le spectateur.

Les sujets abordés sont le corps physique de l’écrivain spécifiquement, donc sa corporéité propre, qui reste encore peu étudié ; les corps « activistes », fortement engagés à travers la conférence-performance ; le théâtre contemporain ou encore le clip musical. Le rapport entre le corps, l’identité et le regard social en littérature féministe francophone (en plein essor) y est également abordé. Ce premier bilan d’un domaine de recherche foisonnant s’adresse aux chercheurs, aux étudiants et à tous les curieux qui, de plus en plus nombreux, interrogent les arts et la littérature dans leurs rapports avec la corporéité.

Le communiqué de presse de l'Université décrit l'ouvrage ainsi: "Refusant le dualisme corps-esprit au profit du « tournant corporel » issu des sciences et de la philosophie, il fait l’hypothèse que le corps informe l’œuvre en tant que dispositif toujours à la fois matériel et spirituel. L’œuvre n’est dès lors pas saisissable comme une entité, mais se situe à la croisée de deux expériences corporelles, l’une à production, l’autre à réception."

Vers le communiqué de presse / Vers la publication

 

Violences sexuelles dans le milieu sportif : un plan d’action concret

Luxembourg Institute of Research in Orthopedics, Sports Medicine and Science (LIROMS)

Violences Sexuelles / Société / Prévention

Le LIROMS publie un livre sur les violences sexuelles dans le sport pour mieux comprendre, détecter et agir contre le fléau. Il est le fruit de leur expérience de près de 25 ans sur ce sujet et rassemble 35 contributeurs.

Les auteurs proposent une approche multidisciplinaire des violences sexuelles en milieu sportif, intégrant les données disponibles sur d'autres formes de violence et dans d'autres domaines afin de tirer des parallèles efficaces. Plus d'une trentaine d'auteurs français et étrangers apportent des éléments de réflexion en trois parties : 1) définitions et mécanismes, 2) repérage, écoute et signalement, 3) plan d'action, prévention et formation. Ces trois parties permettent aux lecteurs d'accroître l'efficacité de leurs actions par une meilleure compréhension du fonctionnement et des conséquences de ce type de violence.

Vers le communiqué de presse

 

Groupe de gènes nouvellement associé au risque de contracter la maladie de Parkinson

Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB) - University of Luxembourg

Parkinson / Médecine de précision / Santé

Un ensemble précis de petites variations génétiques est associé à un risque plus élevé de contracter la maladie de Parkinson. Les gènes en question régulent les mitochondries, ces composants essentiels des cellules humaines.

Le groupe de patients concernés est génétiquement défini par une déficience mitochondriale spécifique. Sachant cela, les chercheurs ont pu démontrer qu’un traitement habituellement utilisé pour dissoudre les calculs biliaires, l'acide ursodésoxycholique actif, est efficace pour ces patients.

Ces résultats ouvrent la voie pour une meilleure conception des essais cliniques futurs sur la maladie de Parkinson, avec l’établissement de scores de risque adaptés, et auront un impact certain sur la médecine de précision. Parkinson est une maladie neurodégénérative qui connaît actuellement une croissance rapide, touchant environ 2 % de la population âgée de plus de 60 ans.

Vers le communiqué de presse / Vers la publication

 

Long COVID Companion : une application pour mieux vivre avec le Covid long

Luxembourg Institute of Health (LIH)

Covid / Santé / Société

Le LIH présente Long COVID Companion, une application inédite conçue en collaboration avec des patients, des experts et l’association #apresJ20 Covid Long France. Offrant un soutien personnalisé pour gérer le COVID Long, elle facilite le suivi des symptômes et contribue à la recherche en cours.

Son usage pourrait amener à mieux comprendre les impacts à long terme de COVID-19 et ainsi que l’impact sociétal, non négligeable.

Le LIH décrit ainsi les modalités de l’application : « Long COVID Companion comporte plusieurs modules, dont le suivi de la santé globale, le suivi des symptômes, un journal vocal pour enregistrer les sentiments des utilisateurs, un journal médical et de vie pour planifier les rendez-vous et suivre les activités, la visualisation des progrès de santé avec des rapports PDF, et des informations sur le COVID Long et les réseaux de soutien. »

Vers le communiqué de presse / Vers la publication

 

Emploi : quelles sont les données sur l‘emploi des résidents luxembourgeois ?

STATEC

Emploi / Société

La fête du Travail est l’occasion pour le STATEC de présenter quelques chiffres sur les employés luxembourgeois. Sur les 485 000 salariés du Grand-Duché, 47% sont des frontaliers (dont la moitié en provenance de France). Un salarié sur quatre a la nationalité luxembourgeoise.

En ce qui concerne les résidents, 31 % des femmes travaillent à temps partiel contre seulement 7% des hommes. Le travail temporaire est surtout involontaire, et prévaut également chez les jeunes. Ceux-ci sont principalement concernés par les contrats de travail à durée déterminée, qui représentent 8% des contrats des salariés résidents.  

Bien que la majorité des salariés résidents soient satisfaits au travail, un quart des travailleurs affirment que leur salaire ne correspond pas au travail qu’ils fournissent. 60% des résidents en emploi utilisent des outils numériques plus de la moitié du temps, et plus que dans les autres pays européens.

Vers la publication

 

Diabète de type 1 : Traitements sur mesure à l’aide de L’IA

Luxembourg Institute of Health (LIH)

Diabète / Intelligence Artificielle / Santé

L’intelligence artificielle vient en aide à la compréhension du diabète de type 1 (DT1). Grâce à l’IA, les chercheurs ont pu identifier pour la première fois sept profils glycémiques distincts dans le cadre du DT1. La glycémie est le taux de sucre dans le sang : s’il est trop élevé, cela met en danger tous les organes du corps ; voilà pourquoi le diabète, que ce soit de type 1 ou 2, représente un enjeu de santé publique majeur.

Cette découverte met en évidence la complexité de cette maladie et ouvre la voie à des approches thérapeutiques personnalisées. Il s’agit d’une étape importante qui pourrait à terme améliorer les pronostics des personnes atteintes de diabète de type 1.

Le DT1 touche des millions de personnes dans le monde. Les méthodes traditionnelles d’évaluation du contrôle de la glycémie, qu’il s’agisse de dispositifs de surveillance continue du glucose ou de tests de laboratoire standards, sont limités par la grande variabilité de la maladie.

Vers le communiqué de presse / Vers la publication

 

Mortalité d’une infection au SARS-CoV-2 : sait-on la prédire ?

Luxembourg Institute of Health (LIH)

SARS-CoV-2 / Intelligence Artificielle / Santé

Quel est le risque de mourir d’une infection sévère au Sars-CoV-2 ? Un nouveau modèle d’apprentissage automatique pourrait apporter une réponse. Créée par le LIH en collaboration avec 15 institutions à travers l’Europe et le Canada, le modèle permet en effet de prévoir la mortalité à l’hôpital à la suite d’une infection sévère par le SRAS-CoV-2.

Cette avancée, récemment publiée dans un journal de renommée internationale, ouvre la voie à une prise en charge personnalisée et permettra d’alléger ainsi les répercussions de cette maladie sur les systèmes de santé du monde entier en identifiant les patients à haut risque d’évolution défavorable ou de décès.

Les chercheurs, en analysant les échantillons de sang et les données cliniques de 1286 patients atteintes de COVID-19, collectés entre 2020 et 2023 dans quatre grandes cohortes internationales, ont pu démontrer la validité de leur modèle prédictif. Une étude de cohorte canadienne indépendante de 482 patients a montré une performance constante de l’outil.

Vers le communiqué de presse / Vers la publication

 

Résistance à l’insuline et maladie de Parkinson : comment la première influence la deuxième

Luxembourg Institute of Health (LIH)

Parkinson / Maladies métaboliques / Santé

La résistance à l'insuline, donc le mécanisme qui sous-tend le diabète de type 2 (DT2), compromet l'activité neuronale du mésencéphale, ce qui prédispose les patients atteints de diabète à la maladie de Parkinson.

Les chercheurs ont étudié quels changements pathologiques étaient provoqués par la résistance à l'insuline dans le mésencéphale humain. Pour ce faire, ils ont exposé des organoïdes (cultures in vitro de cellules souches d’organes dont l’architecture et les fonctionnalités se rapprochent des tissus dont elles proviennent) d’une partie du cerveau humain, le mésencéphale, provenant d'individus sains soit à des concentrations élevées d'insuline, favorisant ainsi la résistance à l'insuline, soit à des concentrations d'insuline physiologiques. Ils ont pu démontrer que la résistance à l'insuline compromet l'efficacité métabolique des organoïdes, ce qui entraîne une augmentation des niveaux de stress oxydatif (stress causé sur le métabolisme par les radicaux libres).

La résistance à l'insuline devient dès lors une cible importante pour la prévention de la maladie de Parkinson.

Vers le communiqué de presse / Vers la publication

 

Auteur: Diane Bertel

Editrice: Lucie Zeches (FNR)

Aussi dans cette rubrique

Nouveautés en science 10 résultats captivants de la recherche au Luxembourg – Juin 2024

Peut-on prédire l’équipe gagnante de l’Euro2024 ? Quand est-ce qu’une bactérie intestinale alliée devient notre ennemie ? Voici les dernières nouvelles scientifiques du Grand-Duché.

Pollen.lu - l'application Allergie au pollen : une application luxembourgeoise aide les personnes allergiques

En ce moment, le pollen vole partout dans l'air - un gros problème pour nombreux d’entre nous. L'application luxembourgeoise Pollen.lu aide à mieux gérer l’allergie au pollen.

LIH, CHL
Nouveautés en science 10 résultats pertinents de la recherche au Luxembourg – Avril 2024

Prédire un trouble du rythme cardiaque 30 minutes avant son apparition ; une nouvelle approche puissante contre le cancer : voici les dernières nouvelles scientifiques du Grand-Duché.

Nouveautés en science 10 résultats pertinents de la recherche au Luxembourg – Mars 2024

Que dit la science sur les animaux « hypoallergéniques » ? Quelle est la taille du plus grand scorpion du Jurassique ? : voici les dernières nouvelles scientifiques du Grand-Duché.