(C) Bruno Santos/LCSB

Des peintures, des sculptures, des photographies et des gravures de 18 artistes luxembourgeois et de deux scientifiques du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB) de l’Université de Luxembourg sont exposées depuis hier à la Kulturfabrik à Esch-sur-Alzette. Au cours de cet événement le directeur du LCSB, Prof Rudi Balling, a inauguré l’exposition „Art2Cure“ en présence de 200 personnes invitées. Les œuvres d’art exposées pourront être achetées par les visiteurs intéressés. La plus grande partie du produit de ces ventes sera alors versée au profit de la recherche contre la maladie de Parkinson au Grand-Duché de Luxembourg. Huit œuvres ont été vendues lors de la première soirée. « Nous sommes très heureux de ce projet qui lie la recherche et l’art » a expliqué le Professeur Rudi Balling lors de son discours d’ouverture: « cela prouve de manière impressionnante le grand appui que la recherche en Biomédecine reçoit au Luxembourg. »

L'art et la science se serrent la main

Les Dr Gilles Weidig et Dr Philippe Lamesch du LCSB sont les organisateurs enthousiastes de cette exposition d’art. „Je suis moi-même à la fois scientifique et artiste“, explique Dr. Lamesch, qui supervise les efforts pour la levée de fonds pour le LCSB : „Gilles Weidig et moi avons pensé qu’il était important d’organiser un événement qui allie l’Art et la Science pour sensibiliser le public à la Recherche qui est menée à L’Université de Luxembourg. “ L’autre objectif des organisateurs est de supporter la recherche contre la maladie de Parkinson. Ainsi, les œuvres d’art exposées (peintures, sculptures, photographies et imprimés) sont à vendre et 70 pour cent des recettes seront reversées à la recherche.

Recettes de l'exposition pour la recherche nationale sur la maladie de Parkinson

« Nous investirons cet argent dans un programme de recherche qui profitera directement aux malades souffrant de la maladie Parkinson – Le National Center of Excellence in Research on Parkinson´s Disease“, a expliqué le Professeur Rejko Krüger, coordinateur des études cliniques, à l’événement pré-inaugural.

L’objectif du programme, dans lequel toutes les institutions de recherche biomédicales au Luxembourg participent, rassemble une cohorte de patients : des centaines de malades seront examinés avec des méthodes de laboratoire de pointe. „La recette des ventes de ces œuvres d’art permettront ainsi une analyse en profondeur des echantillons ou des cellules nerveuses afin de mieux comprendre les mécanismes moléculaires à l’origine de la maladie“, a expliqué le Professeur Krüger. Basé sur ces resultats, les chercheurs du LCSB et leurs partenaires ont pour objectif de développer un diagnostic plus précis et des thérapies plus performantes pour les patients.

Information sur l’exposition

L’exposition est ouverte au public le 13 juin de 17 à 22 heures, du 15 au 20 juin quotidiennement de 15 à 20 heures et le samedi 20 juin 2015 de 10 heures du matin à 18 heures à la Kulturfabrik de Esch-sur-Alzette (16, rue de Luxembourg, Esch-sur-Alzette). Les artistes exposants sont : Jhemp Bastin, Fernand Bertemes, Christian Frantzen, Mikka Heinonnen, Thomase Iser, Belen Irazola, The’d Johanns, Philippe Lamesch, Isabelle Lutz, Guy Michels, Martine Pinnel, Roland Quetsch, Sergio Sardelli, Armand Strainchamps, Sumo, Nico Thurm, Joachim van der Vlught und Wouter van der Vlught.

http://kulturfabrik.lu/de/programm/details/event/art2cure/
http://www.facebook.com/Art2Cure

Auteur: Uni Luxemburg
Photo © Bruno Santos/LCSB

Aussi intéréssant

Portrait « Une réussite pour le Luxembourg et notre groupe de recherche »

Des scientifiques du Luxembourg Institute of Health (LIH) ont reçu le Prix Galien pour leur contribution exceptionnelle ...

LIH
Highly Cited Researchers Le travail multidisciplinaire de Stéphane Bordas, cité encore et toujours

Les travaux de certains scientifiques sont très souvent cités dans les publications. Stéphane Bordas, Professeur d'unive...

Médecine L’hypnose en milieu médical, pour quoi et quelle efficacité ?

L’hypnose est de plus en plus souvent utilisée pour atténuer p.ex. la douleur. Mais, le public est divisé quant à son ef...

FNR

Aussi dans cette rubrique

science-Check Ziel mir keng - Ka Lëtzebuerg säin Energiebedarf selwer iwwer erneierbar Energien hierstellen?

Aktuell gesi mir jo, wéi ofhängeg mir vu russeschem Gas an Ueleg sinn. Kéint Lëtzebuerg säin Energiebedarf net och selwer decken, an dat mat Hëllef vun erneierbaren Energien?

Prévisions météorologiques Comment fonctionnent les modèles météorologiques ?

Pour les jours à venir, des températures dépassant 40 °C avaient été annoncées. Mais, nous n’allons probablement pas observer un scénario aussi extrême. Quelle est la fiabilité de ces prédictions ?

FNR
science-Check Ziel mir keng - Ginn et wierklech ëmmer manner Insekten?

An de Medien ass jo säit e puer Joer vu massivem Insektestierwe riets. Ass d’Situatioun wierklech sou dramatesch? Mir hunn eis ugekuckt, wat d’Fuerschung dozou weess.

FNR