(C) science.lu

Chaque jour la masse de la Terre diminue d’environ 140 tonnes ! La masse de la Terre ne devrait-elle pas augmenter puisqu’elle reçoit continuellement une pluie de petites météorites ?

En effet, ces objets de taille inférieure au mètre entrent dans l’atmosphère avec une vitesse de l’ordre de 70 km/s et donnent généralement lieu à environ 100 km d’altitude, à un phénomène lumineux appelé étoile filante. La traînée lumineuse est causée, à haute température, par la vaporisation et la combustion du corps et par l’ionisation de l’air sur sa trajectoire. L’échauffement provient non pas du frottement avec l’air mais de la compression de l’air à l’avant de la météorite. Finalement les météorites atteignent la surface terrestre sous forme de poussière, représentant à peu près 100 tonnes par jour !

Cela signifie-t-il que la Terre grossit en permanence de quelque 40 000 tonnes par année ? La réponse intuitive est oui. La bonne réponse est non ! Car il y a trois autres phénomènes susceptibles de modifier la masse de la Terre.

Trois autres phénomènes susceptibles de modifier la masse de la Terre

Le premier concerne l’augmentation de l’énergie de la Terre liée à son réchauffement. Selon les calculs de la Nasa, cette élévation de température correspond à une augmentation de la masse de 160 tonnes. (Equivalence énergie-masse selon A. Einstein : E=mc2) Pas de quoi modifier de façon significative les 40 000 tonnes de poussière.

Une cause invisible d’amaigrissement de la Terre est liée à l’activité du noyau central. Ce réacteur nucléaire consomme de l’énergie ce qui induit une perte de masse de 16 tonnes par an. Négligeable.

En revanche, ce qui s’échappe surtout de la Terre, c’est de l’hydrogène et de l’hélium. Ces molécules ou atomes ne sont en effet pas assez lourds pour que la gravité terrestre les retienne éternellement dans l’atmosphère.

En effet, la Terre ne perd pas moins de 3 kg d’hydrogène par seconde.

Sur un an, cette fuite atteint 95 000 tonnes. S’y ajoutent environ 1600 tonnes d’hélium, plus lourd que l’hydrogène, mais pas assez pour ne pas s’échapper.

Au final, le bilan se révèle… négatif. La Terre perd environ 55 000 tonnes de matière par an ce qui équivaut à quelques 140 tonnes par jour.

Pas de quoi s’inquiéter. La perte de masse en une année ne représente que la moitié d’un seul paquebot. Comparé à la masse de la Terre elle-même, cet amaigrissement est infime. Notre planète a une masse de 6×1021 tonnes. Sa perte de masse ne dépasse pas les 0,000 000 000 000 001 % par an. Pas de quoi craindre l’anorexie.

Auteur: André Mousset (MNHN)

Aussi intéréssant

Rätsel aus dem Alldag Wou kënnt metallesche Geroch hier?

Firwat richen eigentlech eng Mënz oder aner metallesch Géigestänn wéi zum Beispill e Schrauweschlëssel oder Dierklensche...

FNR
Comme par magie Bougez une paille sans la toucher !

Essayez de faire tourner une paille au dessus d’une bouteille sans la toucher !

FNR
Looping mam Fliger Bleift Waasser am Eemer wann de Fliger op der Kopp as?

Eng spektakulär Variatioun vum éischten Experiment, dat de Mr Science als Kand gemaach huet.

FNR

Aussi dans cette rubrique

Booster Impfung
Vaccins contre la Covid-19 Rappel vaccinal : pourquoi ne pas faire le rappel avec un vaccin spécifique contre le variant Delta ou Omicron?

Depuis septembre, plusieurs milliers de personnes au Luxembourg ont reçu leur 3eme dose de vaccin contre Covid-19. Pourquoi n’utilise-t-on pas un vaccin spécifique contre le variant Delta ou Omicron ...

LIH, FNR
Météorologie Comment se forme une tornade ?

Quels processus météorologiques et physiques sont à l’origine de la formation d’une tornade ?

FNR
Cannabis Pflanze
État des lieux scientifique Quels sont les effets sanitaires et sociaux du cannabis récréatif?

Nous résumons ce que sait la science sur l’impact du cannabis psychoactif sur le bien-être physique, mental et social des consommateurs récréatifs.

FNR