scienceRELATIONS/FNR

Aida Nazarikhorram et Pouyan Ziafati sont les fondateurs de LuxAI S.A., qui développe des robots sociaux.

Aida Nazarikhorram et Pouyan Ziafati sont les fondateurs de LuxAI S.A., une société dérivée de l'Université du Luxembourg qui développe des robots sociaux. Le robot QT est particulièrement adapté à la thérapie des enfants atteints d'un trouble du spectre autistique.

Les robots QT améliorent la réussite d'apprentissage des enfants autistes

Les enfants atteints d'un trouble du spectre de l'autisme ont souvent des difficultés considérables dans les échanges sociaux avec d’autres personnes. Ils ne peuvent pas évaluer la communication non verbale et ne peuvent pas réguler leurs propres émotions. QT (anglais cute - ‘mignon’) les aide à mieux comprendre comment gérer leurs émotions.

Le robot QT mesure 64 cm de haut et possède une tête dans laquelle un écran avec les yeux, les sourcils et la bouche est intégré. En changeant le visage numérique, des émotions de base simples telles que la joie, la colère, la peur et la tristesse sont montrées, qui sont ensuite intégrées dans un programme de thérapie.

Pour les enfants atteints d'un trouble du spectre autistique, l'interaction avec QT est souvent plus facile que l'interaction avec les personnes car la communication est réduite à quelques signaux.

Des robots personnalisés pour des traitements individuels

Le robot QT est très intuitif et facile à programmer. Il est possible d'adapter la thérapie aux besoins individuels de chaque enfant. En plus de l'entraînement émotionnel pour les enfants atteints d'un trouble du spectre autistique, QT peut également être utilisé pour d'autres thérapies de la parole ou du comportement.

Les enfants aiment interagir avec le robot et montrent des perturbations moins agressives pendant le traitements que dans les traitements conventionnels. Ils peuvent mieux se concentrer et connaissent une réussite d'apprentissage plus rapide. Le robot humanoïde ne remplace pas les soignants humains, mais a un effet positif sur le comportement d'apprentissage des enfants qui ont des difficultés avec des interactions.

La vidéo montre comment le robot QT peut être utilisé dans un traitement. Les fondateurs de LuxAI sont interviewés et un adolescent atteint d'un trouble du spectre autistique explique comment QT l'a aidé.

À propos des personnes derrière LuxA

Aida Nazarikhorram et Pouyan Ziafati sont les fondateurs de LuxAI S.A. Aida Nazarikhorram est CCO de LuxAI et a étudié l'entrepreneuriat à la London Business School. Avant cela, elle a étudié la médecine en Iran à la Hamadan University of Medical Sciences and Health Services et a travaillé au Kish Health Development Center. Pouyan Ziafati est le PDG de LuxAI et possède un Master européen en robotique avancée. Après avoir obtenu son doctorat à l'Université d'Utrecht, Ziafati a été membre du groupe de recherche sur Intelligent and Adaptive Systems (ILIAS) à la Faculté des sciences, de la technologie et de la communication (FSTC) de l'Université du Luxembourg.

 

À propos du financement du projet

Le projet a été soutenu, entre autres, par le programme de financement d‘l'innovation JUMP du Fonds National de la Recherche (FNR). Avec ce programme, le FNR soutient des projets de recherche fortement axés sur les applications afin de faciliter le développement de produits commerciaux et le lancement de produits. Les technologies prometteuses sont financées jusqu'à 50 000 euros sur une période de 4 mois en tant que projet Pathfinder et jusqu'à 200 000 euros sur une période de 24 mois en tant que projet Proof-of-Concept. Les projets de validation de principe biomédicale sont financés à hauteur de 400 000 euros.

Auteur : scienceRELATIONS
Éditeur : Michèle Weber (FNR)

Aussi intéréssant

Stroke and language How listening to a story can help us diagnose a language disorder

A Luxembourgish PhD student at KU Leuven summarises her research project in a 2-minute video.

Médecine L’hypnose en milieu médical, pour quoi et quelle efficacité ?

L’hypnose est de plus en plus souvent utilisée pour atténuer p.ex. la douleur. Mais, le public est divisé quant à son ef...

FNR
Etude COVID-19 Quels sont les effets psychologiques du « social distancing » ?

Participez à cette étude et aidez les chercheurs à mieux comprendre l'impact de la crise corona sur la psyché de la popu...

Aussi dans cette rubrique

Santé mentale Impact de l'adversité en début de vie sur la santé mentale plus tard dans la vie

De nouvelles connaissances sur les effets à long terme d’une séparation des parents ou d’une adoption sur la santé mentale soulignent qu'il faut offrir un soutien aux enfants concernés.

Projet COVID-Kids La satisfaction de vie et le bien-être des enfants à l’épreuve de la pandémie

Les enfants et adolescents sont durement touchés par les changements liés à la pandémie du coronavirus. Le projet COVID-Kids s’est intéressé aux conséquences de la première vague sur eux.

FNR Awards 2020 Pour des vidéos sur la mise en œuvre de l’éducation plurilingue pour jeunes enfants

Claudine Kirsch et Simone Mortini de l'Université du Luxembourg reçoivent un prix pour une innovation basée sur une recherche exceptionnelle.

psychologische auswirkungen
Etude COVID-19 Quels sont les effets psychologiques du « social distancing » ?

Participez à cette étude et aidez les chercheurs à mieux comprendre l'impact de la crise corona sur la psyché de la population au Luxembourg et dans les pays voisins.