(C) Arcelor Mittal

Environ 150.000 tonnes de parois d’acier ont été transportées vers l’Italie et sont en service à partir de 2016 dans le cadre du projet lourd de plusieurs milliards.

Le projet, avec lequel les raz-de-marée seront tenus éloignés, porte le nom MOSE. De la partie: ArcelorMittal Luxembourg. C’est dans les aciéries Belval et Differdange du groupe sidérurgique que sont nées les palplanches sur lesquelles les trombes d’eau rebondiront à l’avenir. Il est clair que ce n’est pas une entreprise „légère“: environ 150.000 tonnes de parois d’acier ont été transportées vers l’Italie et sont en service à partir de 2016 dans le cadre du projet lourd de plusieurs milliards.

 

Les murs constituent un élément important du barrage mobile apposé aux trois entrées de la lagune: ceux-ci sont fixés dans les fonds marins et peuvent, tel un pont-levis, être remontés, selon les besoins. C’est pour une raison bien simple que, pour le plus grand projet italien d’infrastructure depuis la 2ème guerre mondiale, on ait recours à l’acier luxembourgeois: très peu d’aciéries de par le monde seraient capables de soulever une telle commande.

Photo: ArcelorMittal

Infobox

Did you know it’s from Luxembourg?

 

Le nom donné à la rubrique du magazine FOCUS, édité par Luxinnovation, l’agence nationale de l’innovation et la de la recherche, n’est pas choisi au hasard. L’un ou l’autre résultat dans le secteur de la recherche industrielle devrait surprendre plus d’un habitant au Luxembourg: il s’agit de produits, qui désignent du leadership en innovation et parfois même du leadership mondial – de produits qui sont présents dans notre quotidien, sans que nous en soyons conscient. C’est afin de changer ceci que science.lu, avec le soutien de Luxinnovation, présente ces produits et donc également l’excellence du site d’innovation et de recherche qu’est Luxembourg. Les articles originaux en anglais se trouvent sous: http://www.luxinnovation.lu/Publications/FOCUS-on-Research-and-Innovation-in-Luxembourg

 

 

 

Aussi intéréssant

Sondage représentatif du FNR Taux de confiance encore en hausse pour la science

Comment les Luxembourgeois évaluent-ils le rôle de la science dans la pandémie de Covid ? Quel intérêt y portent-ils ? C...

FNR
Conférence interactive Que savoir pour réduire son empreinte environnementale en tant que citoyen ?

L’évènement « So you think you’re green ? » revient le 17 novembre 2020 (en ligne) avec pour sujet la mobilité.

FNR
Découverte majeure au Luxembourg Lutter contre les maladies auto-immunes et le cancer grâce à un régime nutritionnel spécifique

Des chercheurs du LIH ont mis en évidence un nouveau mécanisme qui, à travers notre système immunitaire, pourrait contrô...

LIH

Aussi dans cette rubrique

Ultra-légères et extrêmement résistantes Mise au point et essais de nouvelles structures pour les composants aéronautiques et aérospatiaux

Plus un produit est lourd dans l’espace, plus son transport est coûteux. C’est précisément sur ce problème que se penche le nouveau laboratoire de recherche commun du LIST et de l’entreprise Gradel.

People Counter
IEE People Counter Un capteur 3D avec logiciel spécial Covid-19 afin de faciliter le respect des restrictions de contact dans les magasins

Combien de personnes se trouvent dans le magasin à un moment donné ? Et combien de personnes peuvent encore entrer ? Le People Counter de l'IEE a la réponse.

IEE
Simon Bulou
Recherche au LIST : de quoi sera fait l'avenir ? Le plasma – le quatrième état de la matière – et ses applications possibles

Le plasma peut être utilisé pour doter des matériaux de propriétés particulières. Simon Bulou, chercheur au LIST, nous explique ses possibilités.

Emmanuel Defay
Recherche au LIST : Quelles perspectives pour l’avenir ? Le smartphone de demain : non seulement voir et entendre, mais aussi ressentir

Emmanuel Defay et les équipes du département matériaux du LIST se consacrent à la recherche d’applications dites piézoélectriques qui pourraient révolutionner l'utilisation des téléphones portables.