(C) Jonk Fuerscher

Il en va de la recherche comme de la vie en général : nous devons bien des choses à un heureux hasard. Ou même malheureux, comme dans le cas de Niccolò Hurst. Pour cet écolier luxembourgeois qui participe également aux Jonk Fuerscher, un événement qui aurait bien pu tourner au drame est devenu le début d’un projet de recherche. Voilà comment il en a eu l’idée : sur une piste de ski, Niccolò percute accidentellement son père, qui tombe tête la première, fend complètement son casque et perd connaissance. Il s’en suit un moment de panique. Ce n’est que quelques jours plus tard que l’on apprend que le père de Niccolò l’a échappé belle et que l’accident sera sans suites graves.

Des capteurs dans le casque pour mesurer gravité de la blessure et dommages matériels

Ce n’est pas pour autant que l’accident restera sans conséquences, positives cette fois. Niccolò développe en effet un nouveau type de casque de ski à double prévention : il ne se contente pas de mieux protéger la tête, mais enregistre aussi d’importantes informations à l’aide de capteurs. Ils permettent par exemple de mesurer la gravité de la blessure en cas d’accident, ou encore d’analyser l’état du casque, identifiant les fissures dans le matériau afin de déterminer s’il peut encore remplir sa fonction de protection. L’utilité de cette invention fait déjà l’objet d’une reconnaissance certaine, puisque Niccolò a reçu un prix d’innovation en Chine et que le Premier ministre de notre pays a proposé de couvrir les coûts du dépôt du brevet.

Des innovations de chercheurs amateurs en provenance de l’Europe entière

Jusqu’au 11 novembre, il est possible de découvrir tous les détails de ce projet de recherche né sur les pistes de ski plutôt que dans un laboratoire (voir l’encadré). Cette histoire fait partie de l’exposition trilingue (FR, ALL, ANG) « Au-delà du labo : la révolution de la science faite maison ». Comme son nom l’indique, celle-ci met à l’honneur des projets menés par des chercheurs amateurs venus de toute l’Europe qui, comme Niccolò, pratiquent la science à domicile. Du laboratoire de poche à un robot qui tempère l’appétit, ce sont surtout la biologie et l’être humain que l’on retrouve au centre de leurs inventions très diverses.

Ce 11 novembre : des réponses « populaires » à des questions d’experts

Cette exposition itinérante fait partie d’un projet de l’Union européenne, Sparks, dont le mot d’ordre de « Repenser l’innovation. Ensemble » traduit bien l’objectif : inspirer l’esprit d’innovation de la population. L’exposition va donc parcourir toute l’Europe dans ce but. Au Grand-Duché, c’est le Luxembourg Science Center qui est en charge de son organisation. Également au programme : « Science Espressos » en compagnie d’experts, jeux et expériences. La clôture de l’exposition sera marquée par un « Reversed Science Café » au cours duquel ce seront les experts qui poseront des questions aux amateurs pour trouver tous ensemble des réponses. 

Auteur: Sven Hauser
Photo: Jonk Fuerscher

 

Infobox

Horaires d’ouverture de l’exposition

 

Organisée dans le cadre du programme « Horizon 2020 » de l’UE, cette exposition peut être visitée en période scolaire du lundi au vendredi de 7 à 23 heures et le samedi de 7 à 13 heures. Pendant les vacances scolaires, elle ferme ses portes à 19 heures, et ne peut être visitée pendant le weekend. L’exposition de même que son événement de clôture du 11 novembre sont d’entrée libre. Pour plus d'info: www.science-center.lu. Pour des tours guidés: sparks@science-center.lu.

 

 

Aussi intéréssant

Europeday 2 researchers' opinions about "Europe Day" and the EU in general

Populist parties on the rise and the United Kingdom about to leave the European Union; yet a political scientist and an ...

Scénario hypothétique de « Lexit » Qu'adviendrait-il si le Luxembourg quittait l’UE ?

Supposons que les Luxembourgeois décidaient de sortir de l’UE par référendum, comme les Britanniques. Quelles en seraien...

FNR
Exposition virtuelle « Éischte Weltkrich » Une présentation agréable d’un savoir qui dérange

La Première Guerre mondiale reste un chapitre négligé de l’histoire luxembourgeoise. Cent ans plus tard, une exposition ...

Aussi dans cette rubrique

CORONAVIRUS CRISIS Survey about "social distancing": What is our average daily contact with others?

You would like to help combat the current coronavirus-crisis? Take part in this survey and help researchers to find out how our social interactions and contact patterns change during the pandemic.

social distancing
CRISE CORONA Enquête « social distancing » : combien de contacts avons-nous en moyenne par jour ?

Contribution dans le cadre de la crise : Participez à l'enquête et aidez les scientifiques à déterminer comment nos interactions sociales et nos schémas de contact changent pendant la pandémie.

Science Writing Competition 2021 Tracking Air Pollution in Luxembourg from Land & Space

A world first, researchers combine advanced satellite capabilities with newly invented mobile sensors atop Luxembourg buses to monitor and collect countrywide data on air pollutants.