(C) Andy Genen

Le bus scolaire arrive aux abords de la centrale d'Esch-sur-Sûre et s'arrête juste avant l'imposant barrage. Lizzie est impressionnée par la taille de l'ouvrage. Il mesure combien ?

Steve Heirens et Marcel Heck de la SEO (Société Electrique de l’Our) saluent le groupe. On leur pose souvent cette question. Ils expliquent que la structure fait 48 m, environ la hauteur de la Passerelle à Luxembourg.  Derrière son mur arrondi se trouvent 60 millions de mètres cubes d'eau, ce qui équivaut au contenu de 400 000 baignoires ou de 24 000 piscines olympiques ou ...

Les enfants en ont le vertige. C'est énorme.

Lizzie : Et que fait-on avec toute cette eau ?

Marcel : Le barrage a été construit dans les années 1950, afin d'alimenter la région en eau potable. Aujourd'hui, l'endroit est également une destination prisée. A la centrale électrique, nous utilisons surtout le barrage pour la production d'électricité.

Steve ajoute : En un an, nous produisons suffisamment d'électricité pour alimenter une ville comme Wiltz. Mais, nous ne produisons pas ici de courant continu. Venez avec nous au poste de transformation. On pourra alors mieux vous expliquer notre travail.

La centrale d'Esch-sur-Sûre est ce que l'on appelle une centrale à accumulation.

Elle ne puise pas son énergie de l'eau courante d'une rivière. Comme son nom l'indique, elle utilise de l'eau stockée dans un lac artificiel. Nos turbines sont actionnées quand le besoin en électricité de la région est important – par exemple, pendant le temps de midi, quand de nombreux ménages cuisinent simultanément.

Marcel : Pour l'instant, les turbines ne sont pas utilisées. Nous laissons seulement s'écouler suffisamment d'eau pour maintenir un niveau d'eau constant à Esch-sur-Sûre. Toutefois, à dix heures, nous ouvrons les vannes pour que l'eau du barrage puisse s'écouler. 

Nouga : Vous voyez, là, on est en train de réparer une turbine. On peut tout voir en détail.

Marcel : Ça tombe bien, vous allez pouvoir voir comment elle fonctionne.

Lizzie regarde les ailes de la turbine et elle est déconcertée. Je pensais qu'une turbine comme celle-là ressemblerait à une hélice de bateau.

Steve : En principe, tu as raison. Nos turbines sont un peu différentes, parce que ce n'est qu'aux heures de pointe que nous devons produire beaucoup de courant très rapidement. Regardez, sur nos turbines hydrauliques, l'hélice n'est pas placée verticalement, mais horizontalement par rapport au sens d'écoulement de l'eau. L'eau est d'abord séparée de l'hélice par de petites portes. Ce n'est que quand les turbines fonctionnent que ces petites portes s'ouvrent. L'eau se précipite alors avec force précisément sur l'hélice. De cette manière, nous pouvons contrôler et améliorer la production d'électricité.

Nouga : Et en tournant, l'hélice met en marche un générateur ?

Marcel : Le générateur convertit la puissance de l'eau en courant électrique, comme le fait une dynamo sur votre roue de vélo en transformant la puissance développée par vos muscles en courant électrique transmis au phare.

Les enfants n'en reviennent pas. Ils pensaient que tout cela était beaucoup plus compliqué.

Auteur : Corinne Kroemmer, adaptation : scienceRELATIONS
Illustrations : Andy Genen

Infobox

Centrale hydraulique au fil de l'eau

Les centrales hydrauliques au fil de l'eau utilisent l'énergie de l'eau courante. On en trouve une sur la Sûre, à Rosport. Elle alimente la région en courant électrique de base, à savoir la quantité minimale nécessaire pour une journée. C'est pourquoi, à Rosport, les deux turbines sont sans cesse en activité.

 

Centrale hydro-électrique à réservoir

Ce type de centrale utilise pour la production d'électricité de l'eau qui est stockée dans un lac de retenue. Elle fournit au besoin une quantité supplémentaire de courant à une région, comme cela peut arriver à midi, quand une grande partie des utilisateurs cuisinent leur repas et que le courant de base ne suffit pas. La centrale d'Esch-sur-Sûre est un exemple de ce type. Elle fournit l'électricité de pointe.

 

Centrale de pompage

Vianden compte une centrale de pompage. Tout comme la centrale hydro-électrique d'Esch-sur-Sûre, elle sert à la production d'électricité de pointe.
Comme elle ne dispose pas d'une réserve d'eau naturelle, celle-ci doit être pompée de nuit à l'aide du courant excédentaire dans un bassin supérieur. En cas de besoin, cette énergie hydraulique peut ensuite être utilisée pour produire de l'électricité de pointe.

Aussi intéréssant

Overshoot Day 100 % erneierbar Energien zu Lëtzebuerg: Wier dat méiglech? A wa jo, wéi séier?

Momentan ginn zu Lëtzebuerg deenen aktuellen Zuelen no 9 % vum Stroum aus erneierbaren Energië produzéiert. Wier et méig...

FNR
Moteur électrique contre moteur à combustion Voiture électrique ou diesel : quelle est la meilleure option pour le climat ?

Bien que les véhicules électriques n'émettent pas de CO2 pendant la conduite, leur fabrication consomme plus d’énergie q...

Le modèle de simulation XDEM Informations sur les processus à l’intérieur des hauts fourneaux

En raison des difficultés d’accès, il est très difficile de mesurer les processus dans les hauts fourneaux. Cependant, l...

Aussi dans cette rubrique

Transports Les voitures électriques roulent à l’électricité à la place de l’essence

Les voitures électriques ne puent pas et ne font pas de bruit. Formidable, mais elles sont pourtant rares au Luxembourg. Des scientifiques étudient la manière pour en augmenter le nombre.

Energie Le soleil fournit de l’énergie en excès

Le soleil fournit de l'énergie en continu. A l'aide de panneaux photovoltaïques, nous pouvons capter cette énergie et la convertir en courant électrique.

Informatique A la découverte des vieux ordinateurs au Hackerspace

Les premiers ordinateurs étaient aussi gros qu'une maison. Les premiers ordinateurs ne sont apparus qu'il y a 30 ans environ, puis plus tard ceux qui pouvaient se poser sur un bureau et plus tard en...

Energie La maison passive a des astuces pour économiser l’énergie!

Vivre dans une maison passive permet d'économiser beaucoup d'électricité. La maison est construite de manière à utiliser au mieux la chaleur et la lumière du soleil.

FNR