(C) science.lu

Même avec une excellente hygiène dentaire, une seule dent héberge entre 1.000 et 100.000 bactéries ! Rien que sur les dents, on compte donc déjà plus de 3 millions de bactéries!

Se rajoute alors 1 milliard de bactéries dans la salive qu’on avale tous les jours! Et n’oublions pas la plus grande surface dans notre bouche : la gencive et le palais ! En tout et pour tout, nous retrouvons plusieurs milliards de bactéries dans notre bouche. Celle-ci est donc bien plus peuplée que notre terre !

Cette quantité de bactéries dans notre bouche, qu’on appelle la flore buccale, peut nous sembler immonde, mais elle ne l’est pas !

La majorité de ces bactéries ne sont pas nocives et ne provoquent pas de maladies.

Au contraire, certaines nous aident à préparer les aliments pour la digestion, d’autres nous protègent contre des pathogènes ! Dans le cas idéal, elles vivent en parfait équilibre avec leur environnement. Ainsi, même s’il y a des bactéries nocives, elles ne peuvent pas faire de dégât car elles sont en minorité et tenu en échec.

Mais lorsque l’environnement dans notre bouche change, par exemple à cause d’une alimentation trop sucré, trop acide ou trop grasse, le délicat équilibre bascule et fait place aux bactéries nocives. Celles-ci se développent alors pour provoquer des caries, de la parodontose et d’autres maladies qui vont nous amener chez le dentiste. Seul remède : contrôler l’environnement dans notre bouche en soignant notre hygiène buccale !

Auteur: Corinne Kroemmer

Comment fonctionne la science Que sait la science? L’évidence scientifique en temps de pandémie

Masques, transmission, recommandations AstraZeneca: Les preuves scientifiques se cristallisent principalement dans un pr...

Portrait « Une réussite pour le Luxembourg et notre groupe de recherche »

Des scientifiques du Luxembourg Institute of Health (LIH) ont reçu le Prix Galien pour leur contribution exceptionnelle ...

LIH
FNR ATTRACT Fellow Stan Schymanski Prédire les conséquences du changement climatique grâce à une feuille modélisée

Stan Schymanski et son équipe analysent les répercussions du changement climatique sur nos ressources en eau. La végétat...

Aussi dans cette rubrique

Sapins de Noël : un bilan écologique Sapin de Noël artificiel ou naturel – lequel est le plus durable ?

Mon beau sapin, es-tu vraiment vert ? Quel sapin de Noël est plus écologique ? Nous avons comparé trois types de sapins, à savoir le sapin coupé, le sapin en plastique et le sapin en pot à louer.

Science-Check Pro a Kontra Atomkraaft

An der aktueller Energie- a Klimakriis: Géif et Sënn maachen, nees méi op Atomenergie ze setzen? Wat si Vir- an Nodeeler vun Atomenergie. Méi dozou an eisem neien “Ziel mir keng!”

FNR
painting of SARS-CoV-2 and face
État des lieux scientifique Covid long : Que savons-nous – de plus?

Face à la recrudescence automnale de la pandémie, le sujet du covid long s’impose à nouveau. Quelles sont les dernières découvertes scientifiques quant à sa prévalence, ses causes et ses conséquences...

FNR