(C) shotshop

L’électricité est très recherchée.

Avec l'expansion de l'infrastructure vient le vol d’électricité

Des pays émergents comme le Brésil, mais aussi des pays d’Amérique latine, d’Europe de l’Est, du Moyen-Orient ou d’Asie, assistent actuellement à un développement rapide de leurs infrastructures, et notamment des réseaux électriques. Dans ce contexte, les fournisseurs se retrouvent confrontés à un problème peu connu en Europe occidentale, entre autres parce qu'il est punissable depuis le 19ème siècle: des pertes d’origine non technique dans les réseaux électriques, dues à un vol, par exemple.

Afin de pouvoir mieux lutter face à ce problème, le SnT de l’Université du Luxembourg et l’entreprise brésilienne CHOICE ont donné vie à un accord de partenariat, pour rechercher comment des mégadonnées peuvent être utilisées pour combattre le vol d’électricité.

« Nous nous sommes spécialisés dans ce domaine », explique le gérant de CHOICE, Denis Maciel Maia. « Grâce à notre technologie basée sur des algorithmes pour l’apprentissage automatique, nous analysons en continu les données des entreprises de fourniture d’énergie afin d’en extraire des modèles et de pouvoir prédire les vols ou autres problèmes. Lorsque des anomalies sont constatées, des contrôleurs se rendent sur place pour vérifier quelle en est la cause et déterminer si quelqu’un prélève illégalement de l’électricité ou si le problème est d’origine technique. »

Ces contrôles sur place sont délicats et coûteux. Les soupçons de vol doivent donc être véritablement fondés et tenir compte d’un maximum de paramètres de mesure. C’est là qu’intervient le SnT : « Nous disposons d’une solide expérience dans l’analyse de grandes quantités de données », explique le professeur Thomas Engel, directeur adjoint du SnT et responsable du Snt-NetLab, le laboratoire qui prend en charge la coopération avec CHOICE.

« La nécessité pour CHOICE de prendre très rapidement des décisions très fiables sur la base de ces grandes quantités de données requiert de nouveaux programmes informatiques performants. Nous sommes ravis de pouvoir étudier les algorithmes nécessaires à cet effet. »

La prochaine génération d’algorithmes

Dr Radu State, en charge du partenariat avec CHOICE au sein du SnT, explique pourquoi l’analyse des réseaux électriques génère de très grandes quantités de données : « Il ne s’agit pas seulement de mesurer la consommation d’électricité », explique-t-il.

« Pour repérer les anomalies, il faut aussi tenir compte du débit électrique dans les réseaux voisins, des données climatiques telles que la température ou les précipitations, ou encore du développement économique, par exemple la performance des usines. Nous devons donc mettre au point des algorithmes capables de traiter de nombreuses sources de données, mais aussi les chevauchements de données. On peut ainsi étudier et découvrir de nombreuses choses sur les opérations de calcul dans les mégadonnées. »

« Nous sommes ravis d’avoir conclu cet accord de partenariat avec le SnT », ajoute Denis Maciel Maia, gérant de CHOICE. « Il nous permettra de développer la prochaine génération d’algorithmes. Notre collaboration avec le SnT a été décisive dans notre choix d’établir le siège de notre centrale au Luxembourg. »

Auteur: Université du Luxembourg
Photo © shotshop.com

 

Infobox

Un partenariat qui dépasse les frontières européennes 

 

SnT signifie L’Interdisciplinary Centre for Security, Reliability and Trust (SnT) et se trouve a l’Université du Luxembourg. Ensemble avec CHOICE Technologies, qui a son siège au Luxembourg et mène ses activités commerciales au Brésil, en Colombie et en Turquie, le SnT commence une collaboration stratégique à long terme dont le but est d’étudier de nouvelles méthodes d’analyse dans le domaine des mégadonnées.

CHOICE est une société spécialisée dans les systèmes informatiques qui permettent de repérer les pertes d’électricité d’origine non technique (causées par un vol, par exemple). « Avec CHOICE, notre programme de partenariat dépasse les frontières européennes », a indiqué le professeur Björn Ottersten, directeur du SnT. « Cet accord prouve que notre expertise scientifique au niveau des applications informatiques d’entreprises industrielles et de fourniture d’énergie est reconnue et estimée dans le monde entier. »

 

Über das SnT

 

Das im Jahr 2009 von der Universität Luxemburg gegründete SnT ist ein international führendes Forschungsinstitut für die Sicherheit, Verlässlichkeit und Vertrauenswürdigkeit moderner Informations- und Kommunikationstechnologien (ICT). Zusammen mit seinen Partnern etabliert es Luxemburg in diesem Feld als ein europäisches Exzellenz- und Innovations-Zentrum. Um größtmögliche Wirkung zu entfalten, verfolgt das SnT einen interdisziplinären Forschungsansatz, der nicht nur technische Aspekte berücksichtigt, sondern auch Themen aus Wirtschaft, Recht und Geisteswissenschaften. Mit seinem Partnership-Programm fördert SnT die Entwicklung innovativer Ideen, ermöglicht Forschungskooperationen mit etablierten Partnern aus der Industrie und dem öffentlichen Sektor ebenso wie mit Start-ups und vertieft so nachhaltig Luxemburgs Kompetenz im ICT-Bereich.
Mehr Infos unter www.uni.lu/snt

 

Über CHOICE

 

CHOICE TECHNOLOGIES hat mehr als zehn Jahre Erfahrung bei technischen Lösungen, mit denen Versorgungsunternehmen aus dem Energiesektor ihre Einnahmen sicherstellen können. Das Hauptprodukt, ”Revenue Intelligence”, ist eine Komplettlösung zur Reduktion von nicht-technischen Verlusten (Energie-Diebstahl). Dabei kommen Techniken des maschinellen Lernens (machine learning), der Erdbeobachtung und der Prozessanalyse zum Einsatz. Kunden sind derzeit Energieversorger aus Lateinamerika. CHOICE hilft seinen Kunden, ihre Ziele bei der Vermeidung von Energieverlusten zu erreichen, indem es Technologien und Beratung zur Verfügung stellt sowie Forschung und Entwicklung betreibt.
Mehr Infos unter www.choice.com.br

 

Aussi intéréssant

Technologie Les ordinateurs quantiques : la fin de l’ère numérique ?

Partout dans le monde, des scientifiques travaillent au développement d’ordinateurs quantiques. Parmi eux, le Luxembourg...

FNR
Crowdsourcing Research for a better digital work environment

Computer Scientist Ioanna Lykourentzou takes crowdsourcing work to a new level – by exploiting hitherto unused skills o...

Björn Ottersten reçoit le prestigieux ERC Advanced Grant Qu’est-ce que le directeur du SnT va faire avec les 2.5 millions d’euros?

2,5 millions d'euros pour la recherche automobile à l'Université du Luxembourg: Björn Ottersten reçoit la bourse la plu...

Aussi dans cette rubrique

Ether coin
Lacune dans la blockchain Cryptomonnaie : Des pratiques frauduleuses révélées par des chercheurs au Luxembourg

Une escroquerie dans la blockchain de la cryptomonnaie Ether a été détectée par un doctorant de l’Université du Luxembourg

FNR Awards 2020 Pour un meilleur contrôle qualité de tests pour des logiciels informatiques

Thierry Titcheu Chekam a remporté un prix pour sa thèse de doctorat, qu’il a accompli au centre de recherche interdisciplinaire SnT de l'Université du Luxembourg.

Highly Cited Researchers Le travail multidisciplinaire de Stéphane Bordas, cité encore et toujours

Les travaux de certains scientifiques sont très souvent cités dans les publications. Stéphane Bordas, Professeur d'université, se retrouve dans cette catégorie.

FNR Awards 2019 Pour l'optimisation de l'utilisation du spectre radioélectrique entre les systèmes de communication par satellite et terrestre

Des chercheurs de l'Université du Luxembourg proposent une idée pour utiliser le spectre de fréquences radioélectriques disponibles sous licence de manière plus efficace.