© LIH

LIH Science Quest Aftermovie 2018

Avec sa première Science Quest, le Luxembourg Institute of Health (LIH) propose une plongée inhabituelle mais avant tout divertissante dans l’univers de la biomédecine. 

L’équipe de chercheurs était sur le point de faire une découverte cruciale. Et puis, d’un coup, c’est comme s’ils étaient envolés. Volatilisés. Et après ? Tout ce travail pour rien ? Heureusement, non. Car les participants à la Science Quest ont repris le flambeau de l’équipe disparue.

Cette toute première édition de la Science Quest organisée par le Luxembourg Institute of Health (LIH) s’est déroulée au Tramsschapp, transformé en une sorte d’Escape Room pour l’occasion. Vêtus de blouses de chercheurs, les participants répartis en équipes de huit personnes devaient récolter des indices dans onze salles de laboratoire successives et résoudre des énigmes scientifiques. 

Aucune connaissance scientifique préalable nécessaire 

Les épreuves comportaient de palpitants essais en laboratoire et d’épineux casse-tête, mais aussi des vols de drone et un tour en réalité virtuelle dans les poumons à bord d’un vaisseau spatial, avec pour objectif de détruire des cellules cancéreuses.  Comme dans les parties d’Escape Game, les équipes avaient deux heures pour résoudre les défis scientifiques qui se posaient à eux dans les onze salles. Et puisque que la recherche dépend aussi des moyens financiers dont elle dispose, il leur fallait également récolter autant de financements que possible durant le parcours. Quelque 300 participants ont relevé le défi pendant les trois jours qu’a duré la Science Quest. 

La première journée était réservée aux scolaires, et les deux jours suivants étaient ouverts au grand public, sans limite supérieure d’âge. « Nous avions à cœur de concevoir une Science Quest qui parle à chaque catégorie d’âge », explique Juliette Pertuy, directrice de la communication du Luxembourg Institute of Health. En outre, pour prendre part à cette manifestation, aucune connaissance scientifique préalable n’était nécessaire. 

Transmission ludique de connaissances en biomédecine

Le terrain sur lequel les coéquipiers en blouse blanche s’aventuraient était inconnu de tous, tant pour les participants que pour les organisateurs. « Lors de la phase préparatoire, nos équipes étaient quelque peu inquiètes, car il s’agissait d’un très gros projet », déclare Juliette Pertuy. « Par la suite, tout le monde était enthousiaste », poursuit-elle. Là encore, l’enthousiasme était de mise tant chez les participants que chez les organisateurs.

 « Nous voulions trouver un moyen ludique et divertissant de montrer aux gens ce qu’était la biomédecine et aussi ce dont s’occupaient les chercheurs du LIH », explique Juliette Pertuy. « Nous voulions également organiser un événement qui n’existait pas encore jusque-là sous cette forme au Luxembourg », ajoute-t-elle. Et c’est précisément ce que LIH a réussi à faire avec la Science Quest. Deux semaines seulement après l’ouverture des inscriptions, la manifestation affichait déjà complet. « Nous avons nous-mêmes été surpris par un tel engouement », confie la collaboratrice du LIH.

L’expérience sera renouvelée

Il a fallu une bonne année pour organiser la Science Quest. « Nous savions déjà dès le départ à quoi devait ressembler le résultat », déclare la directrice de la communication. Mais même si la préparation prend beaucoup de temps, cette manifestation ne devrait pas rester sans suite. « Nous allons peut-être proposer dès l’an prochain une deuxième édition de la Science Quest, quelque peu modifiée », affirme Julie Pertuy. « Lorsqu’on a déjà mis toute une structure sur pied, la deuxième fois, cela va plus vite. »

Auteur : Uwe Hentschel

Video : LIH

Infobox

Contexte

La Science Quest du LIH a été organisée par le Luxembourg Institute of Health (www.lih.lu) avec le soutien financier du programme PSP-Classic du Fonds national de la recherche (www.fnr.lu/psp)

Aussi intéréssant

Chercheurs à l’école 2021 Fuerscher*inne ginn zréck an d'Schoul!

Bei der Aktioun "Chercheurs à l’école", déi vum 15. bis den 19. Mäerz 2021 stattfënnt, léiere Lycéesklasse Fuerscher*inn...

FNR
Santé Quel est l’effet de la séparation des parents sur le poids de l’enfant ?

Des chercheurs du Luxembourg et de Londres ont observé que l’indice de masse corporelle (IMC) des enfants de parents sép...

Coopération transatlantique Délégation scientifique du Luxembourg en visite au Québec

Afin de faire progresser la science dans les deux pays, les instituts de recherche du Canada et du Luxembourg souhaitent...

Aussi dans cette rubrique

Nouveautés en science L’essentiel de l’actualité de la recherche au Luxembourg- août 2021

Qui est derrière la crise du logement au Luxembourg ? Découvrez cela dans notre tour d’actualités des résultats de la recherche au Luxembourg.

Collage of images
Nouveautés en science L’essentiel de l’actualité de la recherche au Luxembourg – juillet 2021

Quelles sont les dernières avancées scientifiques des chercheurs au Luxembourg ? L’équipe de science.lu vous propose un tour d’horizon (non exhaustif) sur sa sélection du mois de juillet 2021.

Carte blanche Vertrauen an d’Wëssenschaft a Pandemie-Zäiten  

D'Lëtzebuerger Bevëlkerung schenkt der Wëssenschaft grousst Vertrauen. Wat kann d'Wëssenschaft maachen, fir dat ze behalen? Wat fir een Engagement kann d'Wëssenschaft der Gesellschaft offréieren?

FNR
contact tracing
Traçage des contacts des malades et applications de suivi des contacts Comment les données peuvent contribuer à endiguer la pandémie de Covid-19 et ce que cela signifie pour la protection des données

Suivi, traçage, don de données – les méthodes de collecte des données pour enrayer la pandémie de Covid-19 sont aussi diverses que les objectifs qu'elles poursuivent. Une vérification des faits.

FNR