(C) shotshop.com

Le 13 septembre 2016, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) et la Fondation Enovos ont présenté dans les locaux de la Fondation de Luxembourg les résultats prometteurs d’un projet de recherche scientifique autour de l’énergie photovoltaïque.

Le projet de recherche « PV-Forecast » conduit par le LIST a ainsi permis de mettre au point un modèle de prédiction de la production régionale d’énergie des systèmes photovoltaïques pour les 72 heures à venir. A moyen terme, des prévisions précises joueront un rôle important pour les fournisseurs d’énergie et les gestionnaires de réseaux. Pourquoi ?

Développement d'un modèle de prédiction

L’augmentation de la part des énergies renouvelables dans les réseaux oblige les fournisseurs à les prendre davantage en compte et de compléter, le cas échéant, leur besoin en électricité sur le marché Intraday.

Pour les gestionnaires de réseaux, les prévisions jouent un rôle crucial pour la stabilité du réseau. Grâce à elles, ils savent à l’avance quel type d’énergie alimentera le réseau et à quel endroit. Mais le modèle présente également un autre avantage : son algorithme permet un auto-apprentissage du système qui peut améliorer par lui-même sa performance et réduire sa marge d’erreur.

SECURE: nouveau projet axé "Smart Energy Cities"

Le projet PV-Forecast étant clôturé, la conférence de presse a aussi été l’occasion de présenter le nouveau projet de recherche financé par la Fondation Enovos.

Nommé SEcURE, ce projet est lui aussi conduit par le LIST et s’articule autour du concept de villes énergétiquement intelligentes. Avec 75 % de la population européenne vivant dans des villes, les zones urbaines jouent un rôle clé dans la transition énergétique vers des sources d’énergies renouvelables.

Le projet SEcURE mettra l’accent sur l’implémentation d’une plateforme (qui intégrera des données de base, simulations, analyses et outils de visualisation) afin d’aider les municipalités du Luxembourg et de la Grande à accélérer la pénétration de la production d'énergie photovoltaïque, augmenter les mesures d'efficacité énergétique pour les bâtiments et promouvoir l'utilisation de biomasse d'origine agricole pour la production de chaleur renouvelable.

La conférence de presse a eu lieu en présence de Jean Lucius, CEO de Enovos International S.A., Marc Solvi, Président de la Fondation Enovos, Prof. Gabriel Crean, CEO du LIST, Prof. Dr. Lucien Hoffmann, Directeur du département « Environmental Research and Innovation » (ERIN) du LIST et Tonika Hirdman, Directrice Générale de la Fondation de Luxembourg.

Auteur : Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST)
Photo : shotshop.com

Programmierung und künstliche Intelligenz Neue Informatik-Workshops für Sekundarschüler und - schülerinnen

Das Scienteens Lab der Universität Luxemburg möchte mit diesen Workshops das Interesse von Schülern und Schülerinnen aus...

Technologie Quantencomputer: Der Anfang vom Ende der digitalen Ära?

Weltweit arbeiten Wissenschaftler an der Entwicklung von Quantencomputern. Einer davon ist der in Großbritannien forsch...

FNR
Crowdsourcing Research for a better digital work environment

Computer Scientist Ioanna Lykourentzou takes crowdsourcing work to a new level – by exploiting hitherto unused skills o...

Auch in dieser Rubrik

Herausragender Mentor FNR Awards 2022: „Glaubt zu Beginn Eurer Forschungsarbeit nichts."

Der Ingenieur und Professor Christoph Odenbreit von der Universität Luxemburg, erhielt einen Preis für herausragende Betreuung seiner Doktoranden.

Herausragender Mentor FNR Awards 2022: „Wir sind alle Forscher, aber vor allem sind wir Menschen.„

Die Physikerin und Leiterin des Photovoltaik-Labors an der Uni Luxemburg Susanne Siebentritt erhielt einen Preis für herausragendes Mentoring vom FNR.

Herausragende wissenschaftliche Leistung FNR Awards 2021: Ein Schritt zu umweltfreundlicheren und effizienteren Kühlsystemen

Ein Team Materialwissenschaftler vom Luxembourg Institute of Science and Technology erhalten einen Preis für einen Weltrekord.

Portrait Danièle Waldmann
Ingenieurin Auf dem Weg zum grünen Bauwesen

An der Universität Luxemburg hat Danièle Waldmann den Fachbereich Massivbau und das Bauingenieurwesen mit aufgebaut – und erforscht dort nun Nachhaltigkeit im Bauwesen