(C) Marc Schmit/FNR & Emily Iversen (FNR)

Chercheurs au Luxembourg d.g.à.d.: Laurent Pfister (LIST), Christiane Hilger (LIH), Christophe Sohn (LISER), Caroline Hornung (Université du Luxembourg)

Les femmes sont sous-représentées dans la population des chercheurs et scientifiques, et ceci est particulièrement prononcé dans les postes et fonctions les plus élevés. Selon les dernières „She-Figures“ de la Commission européenne, seulement 24% des postes de chercheurs au Luxembourg en 2012 étaient occupés par des femmes. Ceci est bien en dessous de la moyenne des Etats membres de l’Union européenne de 33%.

Quand bien même dans la moyenne européenne, au niveau des étudiants et doctorants, une parité hommes-femmes existe (avec même une légère surreprésentation des femmes), dans les fonctions académiques plus avancées le déséquilibre reste frappant. Pour le grade académique le plus élevé, celui du Full Professor (ou équivalent), la proportion de femmes est de 20% en moyenne en Europe; elle est de 17% à Luxembourg (% en augmentation constante).

Égalité des chances uniquement dans les conseils d’administration et conseils scientifiques

Par ailleurs, un très faible nombre de femmes se trouve à des postes de direction au sein des institutions de recherche et de l'enseignement supérieur. Le document « She Figures 2015 », publié par la Commission européenne, résume les indicateurs au niveau européen.

Le Luxembourg se trouve en mauvaise position pour la plupart de ces indicateurs, hormis pour ce qui de la proportion de femmes membres de conseils d’administration et de conseils scientifiques. Les les femmes représentes 50% des membres de ces conseils, ce qui place le Luxembourg en tête, ensemble avec les Pays Bas et la Suède.

Le Fonds National de la Recherche s’engage pour l’égalité des chances dans ses instruments de financement

Il convient d'agir pour créer les conditions qui permettent l'accès à un plus grand nombre de femmes vers les positions scientifiques de niveau supérieur. Le Fonds National de la Recherche (FNR) est un acteur très important au niveau du recrutement de la relève scientifique, notamment au travers ses programmes phare PEARL et ATTRACT. Ces derniers visent à attirer des chercheurs établis de renommée internationale ou de jeunes chercheurs talentueux respectivement, afin de renforcer les domaines stratégiquement importants pour le Luxembourg. 

Le FNR se fixe comme objectif de doubler le nombre de candidatures du sexe sous-représenté dans ses deux instruments PEARL et ATTRACT. Il lui est donc possible d'agir au cœur même du problème de l’inégalité des sexes dans la recherche, en demandant aux institutions bénéficiaires de présenter une certaine proportion de candidatures féminines aux programmes ATTRACT (40%) et PEARL (30%). 

Taux de succès auprès du FNR quasiment le même pour hommes et femmes

Par ailleurs, la question se pose évidemment sur l'égalité des chances dans les programmes du FNR. Les statistiques montrent que le taux de succès auprès du FNR est quasiment le même pour les hommes et les femmes, et ceci au travers de tous ses programmes. 38% des demandes soumises le sont par des femmes, et 37% des projets retenus pour financement, sont des projets introduits par des femmes. 

Il est donc important de conclure qu'à l'heure actuelle, le processus d'évaluation et de sélection des projets par le FNR ne présente pas de biais de genre significatif. Ceci vient d’être confirmé par l'évaluation externe du processus de sélection du programme CORE, menée en 2015 par la Western Michigan University.  

Focus de la présidence luxembourgeoise du conseil européen en 2015

La promotion de l'égalité des chances entre femmes et hommes dans la recherche était une des thématiques prioritaires abordées lors de la présidence luxembourgeoise du conseil européen en 2015. Sous l'impulsion du gouvernement luxembourgeois, le conseil des ministres européens a adopté, lors de sa séance du 1er décembre 2015,  une série de conclusions et a formulé des recommandations envers les pays membres et les différents acteurs de la recherche, le conseil des ministres européens a adopté, lors de sa séance du 1er décembre 2015, une série de conclusions et a formulé des recommandatations envers les pays membres et les différents acteurs de recherche. 

Auteur: FNR
Photo: Marc Schmit/© FNR (Forscher in Luxemburg v.l.n.r.: Laurent Pfister (LIST), Christiane Hilger (LIH), Christophe Sohn (LISER), Caroline Hornung (Université du Luxembourg)
Infographique: Emily Iversen (FNR)

 

Infobox

She Figures

 

La publication „She Figures“ de la Commission européenne est la source principale de statistiques comparables pan-européennes sur l’état de l’égalité entre les femmes et les hommes dans la recherche et l’innovation. Le rapport est publié tous les 3 ans et couvre un large éventail de sujets : les proportions d’hommes et de femmes parmi les diplômés de niveau supérieur, le personnel enseignant aux universités et les conseils d’administration ; les conditions de travail pour les hommes et les femmes dans la recherche ; l’intégration de la dimension de sexe dans le « Peer Review » des publications scientifiques. La brochure actuelle présente un certain nombre de données préliminaires de la prochaine édition « She Figures 2015 » et fournit en particulier une première vue de l’engagement concret dans le domaine de l’égalité des sexes dans une sélection d’institutions de recherche euopéennes.

 

Contact presse

Aussi intéréssant

UniGR-Center for Border Studies Quelle est l’influence des frontières sur la politique, l’économie et la science ?

80 chercheurs de seize disciplines de six universités de quatre pays composant la Grande Région poursuivent un objectif ...

Coopération transatlantique Délégation scientifique du Luxembourg en visite au Québec

Afin de faire progresser la science dans les deux pays, les instituts de recherche du Canada et du Luxembourg souhaitent...

Perspectives prometteuses 1,44 milliard d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche pour 2018-2021

Le 11 janvier 2018, le ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, Marc Hansen, a présenté le contra...

Aussi dans cette rubrique

Nouveautés en science L’essentiel de l’actualité de la recherche au Luxembourg- août 2021

Qui est derrière la crise du logement au Luxembourg ? Découvrez cela dans notre tour d’actualités des résultats de la recherche au Luxembourg.

Collage of images
Nouveautés en science L’essentiel de l’actualité de la recherche au Luxembourg – juillet 2021

Quelles sont les dernières avancées scientifiques des chercheurs au Luxembourg ? L’équipe de science.lu vous propose un tour d’horizon (non exhaustif) sur sa sélection du mois de juillet 2021.

Carte blanche Vertrauen an d’Wëssenschaft a Pandemie-Zäiten  

D'Lëtzebuerger Bevëlkerung schenkt der Wëssenschaft grousst Vertrauen. Wat kann d'Wëssenschaft maachen, fir dat ze behalen? Wat fir een Engagement kann d'Wëssenschaft der Gesellschaft offréieren?

FNR
contact tracing
Traçage des contacts des malades et applications de suivi des contacts Comment les données peuvent contribuer à endiguer la pandémie de Covid-19 et ce que cela signifie pour la protection des données

Suivi, traçage, don de données – les méthodes de collecte des données pour enrayer la pandémie de Covid-19 sont aussi diverses que les objectifs qu'elles poursuivent. Une vérification des faits.

FNR