(C) MOAST

Christophe Sohn est chercheur en géographie au LISER (auparavant CEPS). Dans ses recherches, il s’intéresse à des espaces particuliers qu’on appelle les régions métropolitaines transfrontalières. Luxembourg et les régions frontalières voisines entrent dans cette catégorie, mais aussi Bâle, Genève, Copenhague-Malmö, ou encore San Diego-Tijuana…

Rôle des frontières étatiques dans le développement des villes à proximité

"Le point de départ de ma recherche porte sur le rôle des frontières étatiques dans le développement économique, social et spatial des villes qui sont situées à leur proximité" explique Christophe Sohn: "Longtemps, les frontières ont été considérées comme des barrières qui avaient tendance à limiter le développement des espaces frontaliers. Avec la mondialisation et l’intégration européenne, les frontières se sont ouvertes et ce rôle a changé."

L'hypothèse de Christophe Sohn est que les frontières représentent également des opportunités, des ressources: "Ma recherche porte sur la manière dont ces ressources sont mobilisées par les acteurs politiques, les entreprises et les habitants. En tant que géographe, je m’intéresse aussi à la manière dont les villes qui semblent bénéficier de cette ouverture des frontières tissent de nouvelles relations avec les territoires voisins et donc se transforment."

Comment faire de la recherche sur un tel sujet?

Les géographes ont pour habitude de mobiliser une grande variété de méthodes et d’outils de recherche: "Une de nos spécificités, c’est toutefois l’utilisation de cartes pour représenter et analyser la forme de l’espace géographique. Par exemple je travaille sur une carte, où on peut voir les lieux de résidence des travailleurs frontaliers au Luxembourg et étudier la forme de l’aire métropolitaine transfrontalière, son expansion, la comparer avec d’autres villes…", explique Christophe Sohn.

Mais dans certains cas, les statistiques ne permettent pas de répondre aux questions que Christophe Sohn se pose. Dans ces cas il va donc faire des entretiens directement auprès des acteurs ou des habitants: "Par exemple, je m’intéresse à la manière dont les acteurs politiques et économiques mobilisent la frontière comme ressource dans leurs activités. Sauf que tous les acteurs ne perçoivent pas la frontière de la même manière : pour certain c’est une opportunité, pour d’autres un obstacle, un lieu symbolique ou quelque chose d’insignifiant. Pour connaître quelles sont les représentations des acteurs, je vais donc mener des entretiens et analyser les réponses à l’aide de différentes techniques."

Auteur: Jean-Paul Bertemes (FNR), Christophe Sohn
Vidéo: MOAST

 

Infobox

Meet the scientists

 

The new video series on science.lu: Meet some scientists in their everyday life and discover what their research is about.

 

 

 

Aussi intéréssant

Géodésie physique La médaille Vening Meinesz décernée à Tonie Van Dam

Le professeur d'université Tonie Van Dam a été honorée par l'Union européenne des géosciences pour son travail de pionni...

[Knock Knock Doc 2.3] Isabelle Sidibé et la gestion environnementale à Dakar



Isabelle Sidibé partage avec Arthur son approche aventureuse et créative de la gestion de l’environnement urbain côtier...

Ask a scientist Geophysicist

Adrien Oth est géophysicien. Dans son travail, il ne recule pas, même pas devant les pipelines à gaz.

Aussi dans cette rubrique

Exposition Légionnaires Des héros de guerre et des perdants de la société : un regard derrière le mythe de la Légion étrangère

Jusqu'à la fin du mois de novembre, une exposition au Musée Dräi Eechelen est consacrée à l'histoire des légionnaires étrangers du Luxembourg.

« A Colônia Luxemburguesa » Aidez à reconstruire notre histoire industrielle!

Partagez vos témoignages, archives et documents privés pour un projet transmédia qui nous invite à découvrir un siècle de patrimoines industriel, culturel et social communs.

Covid-19 et bien-être Anxiété, stress, solitude : quelles sont les répercussions de l’isolement social sur la population ?

Depuis le premier confinement, des chercheurs de l’Université du Luxembourg étudient l’impact psychologique des restrictions liées à la pandémie.

Enquête par rapport à la Covid-19 Comment les jeunes vivaient les restrictions liées à la pandémie au Luxembourg après la première vague

Même si les jeunes sont particulièrement touchés par les mesures visant à endiguer la Covid-19, les règles ont été largement acceptées lors de la première vague de 2020, comme le montre une enquête.