Campus Scripps Research Institute

© STSI

Le campus de l’institut de recherche Scripps

Des modèles informatiques peuvent calculer le changement climatique et son impact sur l’environnement. Seront-ils bientôt en mesure de prévoir des maladies et de choisir des médicaments?

Hier, une de mes connaissance m’a demandé comment nous nous portons ici à San Diego. Ma réponse: „Très bien. Seulement le temps est un peu ennuyant : toujours agréable“. Trêve de plaisanteries. Il n‘y a probablement que peu d’endroits dans le monde où l’on peut constater aussi drastiquement les variations climatiques qu’en Californie. 

Là où nous vivons, à La Jolla, à quelques pas de l’océan Pacifique, le monde est encore en ordre. Par contre, à seulement 200 kilomètres plus au nord, près de Los Angeles et San Francisco, des incendies de forêt dévastateurs se déclenchent chaque année. En cas de pluie, des glissements de terrains enterrent des maisons et des rues. Dans l’arrière-pays californien, le soleil vous brûle la peau plus vite que vous ne pouvez appliquer un écran solaire.

Les ordinateurs apprennent et font des prévisions

Depuis plus que 15 ans, des scientifiques de l’Université Berkeley en Californie et d’autres universités développent des modèles informatiques, qui peuvent calculer le changement climatique à long terme et son impact sur l’environnement. Aujourd’hui, ces prévisions sont terriblement cohérentes avec la réalité.

Les calculs informatiques sont basés sur des nouvelles méthodes, l’intelligence artificielle ou l’apprentissage automatique : les ordinateurs sont „alimentés“ avec des millions de données, apprennent à reconnaître des motifs parmis les relations et peuvent générer des prévisions fiables.

Intelligence artificielle et apprentissage automatique en médecine

Nous voulons maintenant également utiliser ces méthodes pour la médecine moderne. Basé sur le séquençage du génome individuel, nous espérons pouvoir choisir le médicament le plus approprié pour un patient particulier, ou bien pouvoir prédire des années avant le déclenchement d’une maladie, qu’une personne est particulièrement à risque et devrait donc participer à un programme de dépistage.

L’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique trouvent leur place dans le domaine de la médecine. La Californie est à l’avant-garde de ce développement. Cependant, je profite du beau temps et je me suis acheté un objet non-connecté pour prendre soin de ma propre santé : un vélo d’occasion ! Avec ce vélo, je roule maintenant 15 kilomètres par jour : dans la matinée à l’Institut Scripps et en fin de journée de nouveau à la maison. Je n’ai même pas besoin de vêtements de pluie.

Auteur: Rudi Balling
Photo © STSI (le campus de l'institut de recherche Scripps en Californie)

Rudi Balling, directeur du Luxembourg Centre for Systems Biomedicine à l'Université du Luxembourg prend un semestre sabbatique jusqu’à l’automne prochain, avec le soutien d'une bourse INTER Mobility du Fonds National de la Recherche (FNR). Âgé de 64 ans, il profite de cette pause pour réaliser un séjour de recherche aux États-Unis. Tous les quinze jours, il nous relatera ses expériences dans le cadre de cette tribune publiée à l’origine dans le Luxemburger Wort. Le Luxemburger Wort et l’Université du Luxembourg nous ont donné leur aimable autorisation pour la reproduire ici.
 

Aussi intéréssant

Portrait « Une réussite pour le Luxembourg et notre groupe de recherche »

Des scientifiques du Luxembourg Institute of Health (LIH) ont reçu le Prix Galien pour leur contribution exceptionnelle ...

LIH
Highly Cited Researchers Le travail multidisciplinaire de Stéphane Bordas, cité encore et toujours

Les travaux de certains scientifiques sont très souvent cités dans les publications. Stéphane Bordas, Professeur d'unive...

Médecine L’hypnose en milieu médical, pour quoi et quelle efficacité ?

L’hypnose est de plus en plus souvent utilisée pour atténuer p.ex. la douleur. Mais, le public est divisé quant à son ef...

FNR

Aussi dans cette rubrique

Thérapie alimentaire Une pomme par jour : l’alimentation pourrait-elle être utilisée dans la gestion des maladies auto-immunes ?

Des chercheurs du LIH examinent si le microbiote gastrointestinal peut être modifié pour traiter voire prévenir des maladies auto-immunes.

LIH
PERFORMANCES SCIENTIFIQUES EXCEPTIONNELLES FNR Awards 2021 : Pour une meilleure compréhension et un traitement personnalisé du cancer du cerveau

Anna Golebiewska et Simone Niclou ainsi que leur équipe du Luxembourg Institute of Health (LIH) ont reçu un prix pour la recherche sur les glioblastomes.

FNR
Journée mondiale Alzheimer 2021 Quatre vidéos explicatives sur la démence

Qu’est-ce qu’une démence ? Que faire après ce diagnostic ? Comment en mieux rester en relation avec une personne atteinte de démence ? Pourquoi les proches de cette personne jouent-ils un rôle-clé ?

Dépistage néonatal Recherche systématique de maladies chez les bébés

Grâce au dépistage néonatal, des maladies rares mais graves sont détectées de manière précoce au LNS. Cela permet d'éviter ou au moins de limiter les conséquences négatives.

LNS