Shutterstock

Ce vendredi 20 janvier 2017 aura lieu le vernissage de l’exposition « WiSE Women - Les femmes dans la recherche et dans l’ingénierie au Luxembourg » à la Cité Bibliothèque, organisée par la Ville de Luxembourg, le Fonds National de la Recherche et la Fondation Jeunes Scientifiques Luxembourg.

Accessible au public du 20 janvier au 11 février 2017, cette exposition présente les projets scientifiques et les parcours professionnels d’une douzaine de femmes travaillant au sein d’institutions de recherche publique ou privée et dans l’ingénierie au Luxembourg : Julie Distel (IEE), Sandra Domagala (DuPont), Nathalie Valle (Luxembourg Institute of Science and Technology), Pascale Engel de Abreu, Claudine Kirsch, Conchita D’Ambrosio, Mahulena Hofmann, Patrice Caire, Anna Heintz-BuschartInes Thiele (tous Université du Luxembourg), Conny Mathay (Integrated BioBank of Luxembourg) et Simone Niclou (Luxembourg Institute of Health). 

L’ensemble des portraits de chercheuses utilisés pour l’exposition WiSE Women provient de science.lu.

Des domaines de recherche divers et passionnants

Les domaines dans lesquels ces femmes sont actives sont aussi divers que passionnants, allant de l’ingénierie ou la science des matériaux à la pédagogie, en passant par l’intelligence artificielle, la (micro)biologie, la bio-informatique, l’oncologie, le management de produits, l’économie, le droit et la psychologie du développement. 

S’inscrivant dans la politique d’égalité des hommes et des femmes de la Ville de Luxembourg, « WiSE Women » cherche d’un côté à augmenter la visibilité des femmes dans tous les domaines de la vie sociétale et à souligner l’importance de la promotion des femmes dans la recherche, et de l’autre côté à rendre la société attentive aux inégalités toujours existantes entre les deux sexes.

Détails de l'exposition. 

Cité Bibliothèque, 3, rue Genistre, L-1623 Luxembourg

20.1.2017-11.2.2017

Entrée libre; Langues: allemand et français

Mardi à vendredi : de 10h à 19h
Samedi : de 10h à 18h
Dimanche et lundi : fermé

Colloque: WiSE - How can Luxembourg do better? 

Après la clôture de l'exposition, un colloque sera organisé le lundi 13 février 2017 à 19h au Tramsschapp: WiSE – How can Luxembourg do better ? (En anglais)

Trois panels de chercheuses parleront de leur expérience et identifieront les enjeux-clés à l’aide de spécialistes et du public. Comment concilier maternité et mobilité ? Comment motiver les plus jeunes générations ? Comment créer un environnement de travail engageant pour tou(te)s ?

Plus d'infos sur le colloque via la page de l'évènement sur Facebook. La participation au colloque est gratuite mais veuillez bien vous inscrire en utilisant ce lien

Contact: info@jonk-fuerscher.lu

Auteurs: Ville de Luxembourg, FNR, FJSL
Photo: Shutterstock

Aussi intéréssant

Chercheurs à l’école 2021 Fuerscher*inne ginn zréck an d'Schoul!

Bei der Aktioun "Chercheurs à l’école", déi vum 15. bis den 19. Mäerz 2021 stattfënnt, léiere Lycéesklasse Fuerscher*inn...

FNR
Santé Quel est l’effet de la séparation des parents sur le poids de l’enfant ?

Des chercheurs du Luxembourg et de Londres ont observé que l’indice de masse corporelle (IMC) des enfants de parents sép...

Coopération transatlantique Délégation scientifique du Luxembourg en visite au Québec

Afin de faire progresser la science dans les deux pays, les instituts de recherche du Canada et du Luxembourg souhaitent...

Aussi dans cette rubrique

Enquête Impact socio-économique de la pandémie de COVID-19 et des mesures de (dé)confinement au Luxembourg sur les individus et les ménages

Deux impacts socio-économiques majeurs ont pu être identifiés lors de la première vague en 2020: l’un lié au travail et l’autre à la vie quotidienne. Participez maintenant à la seconde enquête!

Enquête sur la Covid-19 Comment les seniors ont-ils vécu les premiers mois de la crise du coronavirus ?

Des chercheuses de l’Université du Luxembourg ont examiné la question en menant une enquête représentative. Que peut-on apprendre des personnes âgées de plus de 60 ans dans leur gestion de la crise ?

ARN Le « côté obscur » du génome peut-il contribuer à la lutte contre les maladies cardio-vasculaires ?

Des types spécifiques de molécules d'ARN permettent-ils de mieux comprendre l’apparition de maladies cardio-vasculaires ? Ceci figure « au cœur » de la recherche des partenaires du projet CardioRNA.

LIH